Vous êtes ici : Accueil » Afrique centrale » Congo Kinshasa » Les Congolais travaillant dans les commerces des expatriés en grève au (...)

Les Congolais travaillant dans les commerces des expatriés en grève au centre-ville de Kinshasa

D 18 mars 2019     H 05:14     A     C 0 messages


Le personnel congolais travaillant dans les commerces tenus par des ressortissants indiens, libanais, pakistanais et chinois ont entamé un mouvement de grève ce lundi 11 mars. Ils dénoncent leurs conditions de travail et exigent l’application du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG).

Les travailleurs sont descendus dans la rue pour faire entendre leurs voix.

Sur l’avenue du commerce, aucune boutique n’a ouvert ce matin. Les travailleurs dénoncent les mauvais traitements que leur inflige leurs patrons évoquant la modicité des salaires et l’absence de droit aux congés.

Ils demandent au chef de l’Etat de « s’impliquer personnellement pour que leurs conditions de travail changent ».

Les manifestants encadrés par la police nationale congolaise affirmaient ne pas être prêts à reprendre le service tant que leurs conditions de travail ne sont pas revues.

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Maltraitance des travailleurs domestiques au Mali : 59% sont agressés verbalement et 38% le sont physiquement

2.  Zimbabwe : "Daily News" journalist arrested

3.  Vers des solutions internes à la crise en RDC

4.  Égypte : la CSI exhorte le Haut Conseil militaire à respecter les droits syndicaux

5.  Mali : Déclaration du Parti SADI suite à l’attaque perfide contre la radio Kayira


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Tchad : « Le clan Déby veut conserver le pouvoir, quel qu’en soit le prix pour le peuple »

3.  La politique africaine française sous influence militaire ?

4.  Bénin : Non a la privatisation des douanes

5.  Centrafrique : Joseph Kony toujours recherché après le coup d’État en RCA