Vous êtes ici : Accueil » Afrique centrale » Congo Kinshasa » RDC / Beni : La VSV exige la libération de l’artiste musicien Idengo (...)

RDC / Beni : La VSV exige la libération de l’artiste musicien Idengo Delcato

D 17 octobre 2021     H 04:30     A Carmel NDEO     C 0 messages


L’organisation non-gouvernementale La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) condamne l’arrestation et la détention, depuis le 02 février 2021, de l’artiste musicien IDENGO Delcato à Beni, par les services de renseignements militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

A travers un communiqué parvenu à politico.cd, La Voix des Sans Voix (VSV) déplore l’immixtion des militaires dans cette affaire ainsi que la détention de l’artiste musicien par les services des renseignements militaires. Pour cette organisation, ce qui est reproché à l’artiste ne relève nullement du domaine militaire.

La VSV rappelle aux autorités l’obligation de respecter et de faire respecter tous les droits de l’homme et toutes les libertés fondamentales sans lesquels aucune vie dans la dignité n’est possible.

« Le droit à la liberté d’expression est garanti à toute personne par les instruments juridiques nationaux, régionaux et internationaux à l’instar du Pacte international relatifs aux droits civils et politiques ratifié par la RDCongo le 01 novembre 1976. Ce Pacte en son article 19 dispose : « Nul ne peut être inquiété pour ses opinions. Toute personne a droit à la liberté d’expression, ce droit comprend la liberté de rechercher, de recevoir et de répandre des informations et des idées de toute espèce, sans considération de frontière, sous une forme orale, écrite, imprimée ou artistique, ou par tout autre moyen de son choix », peut-on lire dans ce communiqué.

Pour la VSV, le droit à la liberté d’expression de cet artiste musicien a été violé. Elle dénonce la politique visant à le réduire au silence en lieu et place de tirer les conséquences du contenu de sa chanson, notamment le respect de la parole donnée par les autorités en réalisant les promesses faites à la population.

« Le contenu de la chanson de IDENGO Delcato, loin de nuire aux autorités ne cherche qu’à attirer l’attention de celles-ci sur le fait que la population et tous ses besoins et aspirations profondes doivent être au centre des préoccupations des gouvernants », souligne cette Ong.

Pour cela, la Voix des sans Voix demande aux autorités de tout mettre en oeuvre pour la libération immédiate et sans condition de l’artiste musicien DENGO Delcato afin de lui permettre de poursuivre ses activités et faire respecter le droit à la liberté d’expression.

Rappelons que l’artiste musicien Idengo Delcato est reproché d’outrage à certaines autorités dont le Chef de l’État, le Gouverneur de la Province du Nord-Kivu et les parlementaires de Beni. En effet, dans l’une de ses chansons, l’artiste qualifie ces autorités de “politiciens escrocs”, faisant allusion à la non matérialisation des promesses faites à la population pendant la campagne électorale sur le plan de la sécurité des personnes ainsi que sur le plan social.

Carmel NDEO

Source : https://www.politico.cd/

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  L’Afrique, réserve alimentaire ?

2.  Madagascar : Des « indignés » contestent les pratiques politiques

3.  Burkina Faso : Meurtres et abus commis dans le conflit du Sahel

4.  Constitutional Assembly electoral Law blow to inclusivity in post Revolution Libya

5.  « MADAGASCAR, Grenier de l’Océan Indien » : QUE LES PAYSANS NE DEVIENNENT NI LES OUBLIES NI LES VICTIMES


Les plus populaires

1.  Texte liminaire de la Conférence de presse du mercredi 04 mai 2016 : Des fondements de la rupture d’avec les coalitions Bennoo Siggil Senegal et Bennoo Bokk Yaakaar à la formulation des nouvelles exigences et tâches, ou le temps de l’alternative populaire.

2.  RDC : des conditions de travail « désastreuses » dans les mines de cobalt

3.  Front social : la coordination TLP appelle à manifester le 5 décembre prochain contre la présence des bases étrangères au Niger

4.  L’association SoaMad – Solidaires avec Madagascar – a le plaisir de vous inviter à l’édition 2021 de son SPECTACLE - BAZAR le samedi 4 décembre.

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe