Vous êtes ici : Accueil » Afrique centrale » Congo Kinshasa » RDC - Equateur : la société civile accuse les FARDC d’exactions sur la (...)

RDC - Equateur : la société civile accuse les FARDC d’exactions sur la population de Bokungu

D 15 septembre 2012     H 05:59     A     C 0 messages


La société civile de Bokungu dans la province de l’Equateur accuse les militaires de l’auditorat garnison de Boende de tracasseries sur la population à Yalifafu, à 115 kilomètres de Bokungu-centre. Le commissaire de district de la Tshuapa a confirmé cette information, ce vendredi 24 août, précisant que ces militaires envoyés en mission de service à Ikela ont commis les mêmes exactions dans tous les villages où ils sont passés.

Selon le président de la société civile de Bokungu, Camille Baka Is’ea Mpetsi, les paysans de la localité de Yalifafu, vaquaient paisiblement à leurs occupations, lorsque ces militaires de l’auditorat de garnison de Boende avec leurs armes ont surgi. « Comme dans un territoire conquis, ces militaires se sont mis à ravir des bêtes, des poules et des biens de valeur des paysans », a-t-il précisé.

Certains paysans qui leur opposaient de la résistance ont été copieusement battus. Ces exactions ont fait peur à un bon nombre des paysans qui se sont réfugiés dans la forêt, selon la même source.

« La population est en débandade. Il y a eu pillages systématiques et tortures corporelles. Les établissements de communication radiophonique à Yalifafu sont fermés », a témoigné de Camille Baka.

Sept agents de la Direction générale des migrations (DGM) à Yalifafu ont été ligotés et torturés par ces militaires. Les mêmes exactions se sont reproduites dans tous les villages où ces militaires de l’auditorat de Boende sont passés en direction d’Ikela, selon lui.

Le commissaire de District de la Tshuapa, Fabien Nyingba, a confirmé les faits et dit attendre le rapport de l’administrateur du territoire de Bokungu pour saisir sa hiérarchie.

Radio Okapi a tenté, sans succès, d’avoir la réaction de l’auditorat militaire de Boende sur ces accusations.

Source : http://radiookapi.net

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  AFRIQUE AUSTRALE : La lutte contre le trafic d’êtres humains à la traîne derrière les engagements


5 articles au hasard

1.  Afrique du Sud : les permanences d’un Etat d’apartheid et la rupture

2.  Le CADTM dénonce l’imposture de l’aide internationale pour le Mali

3.  Mauritanie - L’UFP « parti d’intellectuels » : qu’est ce qui se cache derrière cette appellation ou ce qualificatif ?

4.  Les propriétaires terriens privés soulèvent l’indignation au Sénégal

5.  Le rapport BRAZZA : Crimes coloniaux et secrets d’État


Les plus populaires

1.  Texte liminaire de la Conférence de presse du mercredi 04 mai 2016 : Des fondements de la rupture d’avec les coalitions Bennoo Siggil Senegal et Bennoo Bokk Yaakaar à la formulation des nouvelles exigences et tâches, ou le temps de l’alternative populaire.

2.  Afrique du sud : The Lives of Women & Girls Are Not Respected

3.  Djibouti : Protection citoyenne pour Mohamed KADAMY

4.  Agenda des actions africaines en région parisienne d Avril 2015

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe