Vous êtes ici : Accueil » Afrique centrale » Gabon » Communiqué de presse du Mouvement Civique du Gabon

Communiqué de presse du Mouvement Civique du Gabon

D 31 mai 2017     H 04:27     A Mouvement Civique du Gabon     C 0 messages


A quoi sert-il de discuter des « conclusions » du dialogue selon le régime ?

A quoi sert-il de subir un monologue ininterrompu depuis la crise politique depuis 2009 où André Mba Obame, déjà vainqueur, demandait des discussions, refusées par le régime, qui ne voulait pas entendre parler des conditions de son départ ?

A quoi sert-il de prendre en compte des résolutions dans lesquelles le régime s’aménage sa longévité avec des aménagements cosmétiques institutionnelles devant un parterre de personnes qui ne représentent qu’elles-mêmes ?

A quoi sert-il d’écouter Casimir Oyé Mba désavoué par l’Union nationale parti dont il était pourtant le candidat légitime ?

Un « dialogue » dont le timing se déroule après une des plus formidables fraudes de l’histoire du Gabon qui a associé jusqu ’à la Cour constitutionnelle et au vu de l’Union Européenne.

Ainsi, un des leaders de la coalition gagnante formée autour de Jean Ping, Casimir Oyé Mba, au bout d’un texte interminable et alambiqué, vient de demander un « dialogue » entre le gagnant de l’élection présidentielle, Jean Ping, et le perdant occupant dans l’illégalité les fonctions de chef d’Etat », M. Bongo.

« Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement - Et les mots pour le dire arrivent aisément » Nicolas Boileau (Art poétique - 1674)

Il ne serait être question de valider un coup d’Etat en œuvre depuis septembre 2016 après les massacres du quartier général, les condamnations de l’Union européennes et les mobilisations intérieures et extérieures des défenseurs de la démocratie.

Casimir Oyé Mba est un habitué des positions ambiguës. En 2009, il avait retiré le jour même de l’élection sa candidature à l’élection présidentielle créant la confusion dans les bureaux de vote.

Casimir Oyé Mba doit clarifier sa position s’il souhaite rejoindre le régime. Son appel est incongru car marginal, comme sont marginaux ceux et celles qui ont participé au « dialogue ».

Désavoué par M. Gondjout au nom de l’Union nationale, le message subliminal de M.Oyé Mba montre qu’il n’a toujours pas compris que les mêmes vieilles ficelles des combinaisons politiciennes ne fonctionnent plus au Gabon.
Il lui appartient de rapidement faire connaître ses intentions d’être dans le train de l’Histoire ou de se tourner vers le passé finissant du régime et du clan Bongo.

Mengue M’Eyaà

Porte-Parole de Jean Ping

Présidente du Mouvement Civique du Gabon , (Mouvement politique) ,né en 2009).

Présidente du Mouvement Civique des Femmes . (Association féministe internationale, Loi 1901,née en 1997 ).

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  L’Empire qui ne veut pas mourir : « Il faut accepter que l’histoire en Afrique puisse s’écrire sans la France »

2.  Etre lesbienne en Afrique du Sud : pas toujours gai

3.  SARKOZY OU HOLLANDE : POUR QUI « VOTENT » LES AFRICAINS ?

4.  Togo : Manifestation de la STT bloquée par les forces de l’ordre : Nadou Lawson parle de « violation flagrante du droit des syndicats »

5.  Burundi : APPEL À LA LIBÉRATION DE M. JEAN-CLAUDE


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Centrafrique : Joseph Kony toujours recherché après le coup d’État en RCA

3.  Burkina Faso : Déclaration de l’unité d’action syndicale sur la situation nationale.

4.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

5.  Bénin : Non a la privatisation des douanes