Vous êtes ici : Accueil » Afrique centrale » Gabon » Gabon - Droits humains et démocratie : Les femmes leaders s’activent pour (...)

Gabon - Droits humains et démocratie : Les femmes leaders s’activent pour prendre la main sur ce front

D 5 novembre 2021     H 05:00     A Alix-Ida Mussavu     C 0 messages


A l’initiative de la coalition Tournons la page (TLP) dont il est membre, le Réseau femme lève-toi (RFLT) organise à Libreville les ateliers nationaux des femmes leaders sur le renforcement du réseau de solidarité et de protection des droits humains. Pendant deux jours, l’idée est de regrouper les femmes engagées sur les questions de droits de l’Homme et de promotion de la démocratie au Gabon, partager des stratégies pour améliorer l’efficacité de leurs actions sur le terrain.

Ouverts ce 27 octobre au siège du Réseau femme lève-toi (RFLT), dont la présidente est la coordinatrice nationale de la coalition internationale Tournons la page (TLP), les ateliers nationaux des femmes leaders se tiendront sur deux jours. Selon Nathalie Zemo Efoua, ils visent à regrouper les femmes engagées sur les questions de droits humains et de promotion de la démocratie au Gabon afin de créer un réseau de solidarité, discuter des défis et obstacles qu’elles rencontrent dans leurs activités, mieux s’outiller et créer un mouvement de solidarité entre femmes sur le front de droits de l’Homme.

Au Gabon en matière des droits humains, indique Nathalie Zemo Efoua, il y a des avancées mais également des reculs. « Une avancée concerne les droits de la femme avec des lois qui tiennent de plus en plus compte des spécificités de la femme, qui permettent à la femme de s’exprimer, de prendre d’avantage sa place et ses responsabilités dans la société », a-t-elle souligné. Par contre, en matière de démocratie, a-t-elle nuancé, « on a l’impression qu’entre 1990 et aujourd’hui on est plutôt dans un recul. Les acteurs qui sont sur cette question ont besoin d’être appuyés ». A travers le monde, a-t-elle fait savoir, TLP qui compte 200 organisations et qui est à l’initiative de ces ateliers, a comptabilisé 2020 55 personnes arrêtées pour leurs opinions.

Lutter pour le respect des libertés

« Il y a vraiment besoin encore de lutter pour qu’il y ait plus de respect de liberté d’expression, d’opinion et de manifestation », a commenté la coordinatrice TLP Gabon selon qui, au Gabon comme ailleurs, TLP promeut la démocratie en Afrique. Alors que beaucoup de pays africains ont du mal à vivre des alternances politiques pacifiques, la coalition estime à juste titre que l’alternance politique pacifique est une preuve de maturité démocratique et que les questions de restriction de l’espace civique font partie des indicateurs des droits de l’Homme. A 2 ans de 2023, la coalition espère que la présidentielle sera beaucoup plus pacifiée que celle de 2016.

« Donc il y a un travail de préparation à faire pour les ONG, à la fois au niveau des citoyens et des autorités pour que chacun puisse réellement jouer son rôle », a déclaré Nathalie Zemo Efoua. Les ateliers nationaux, premiers du genre au Gabon, aborderont ces différentes questions à travers des échanges interactifs afin qu’à l’issue de travaux, la solidarité entre les femmes leaders soit renforcée, qu’elles soient équipées et qu’elles se partagent des stratégies pour améliorer l’efficacité de leurs actions sur le terrain.

Alix-Ida Mussavu

Source : https://www.gabonreview.com/

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  L’Afrique, réserve alimentaire ?

2.  Madagascar : Des « indignés » contestent les pratiques politiques

3.  Burkina Faso : Meurtres et abus commis dans le conflit du Sahel

4.  Constitutional Assembly electoral Law blow to inclusivity in post Revolution Libya

5.  « MADAGASCAR, Grenier de l’Océan Indien » : QUE LES PAYSANS NE DEVIENNENT NI LES OUBLIES NI LES VICTIMES


Les plus populaires

1.  Texte liminaire de la Conférence de presse du mercredi 04 mai 2016 : Des fondements de la rupture d’avec les coalitions Bennoo Siggil Senegal et Bennoo Bokk Yaakaar à la formulation des nouvelles exigences et tâches, ou le temps de l’alternative populaire.

2.  RDC : des conditions de travail « désastreuses » dans les mines de cobalt

3.  Front social : la coordination TLP appelle à manifester le 5 décembre prochain contre la présence des bases étrangères au Niger

4.  L’association SoaMad – Solidaires avec Madagascar – a le plaisir de vous inviter à l’édition 2021 de son SPECTACLE - BAZAR le samedi 4 décembre.

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe