Vous êtes ici : Accueil » Afrique centrale » Gabon » Gabon : Le Parti de Gauche soutient l’exigence d’une Conférence Nationale (...)

Gabon : Le Parti de Gauche soutient l’exigence d’une Conférence Nationale Souveraine, et condamne la brutalité du régime Bongo.

D 19 août 2012     H 12:41     A Parti de Gauche (France)     C 0 messages


Dans le même temps de la visite calamiteuse d’Ali ben Bongo début juillet en à Paris s’est tenue une rencontre entre l’opposition organisée dans la société civile gabonaise (les indignés/ça suffit comme ça !), de la diaspora et de l’Union Nationale. Les travaux de cette rencontre ont abouti à l’exigence de la tenue d’une conférence nationale au Gabon, seule voie légale et légitime à une transformation démocratique profonde du pays.

Le Parti de Gauche a soutenu à cette occasion les propositions de ‘ça suffit comme ça’, organisation de la société civile dont le PG partage nombre d’analyses et de propositions notamment en matière de politiques entre la France et l’Afrique.

Depuis le 11 août le peuple gabonais descend massivement dans la rue pour porter cette exigence d’une conférence nationale et sortir de la crise sociale et politique dans laquelle le pays est plongé depuis 2009 et l’élection contestée d’Ali Ben Bongo.
Le pouvoir gabonais réagit par la violence, par les interdictions systématiques de manifester, les assauts répétés de ses forces de l’ordre et les arrestations massives.

Le Parti de Gauche condamne avec fermeté la brutalité du régime Bongo dont les actes de répression ont à ce jour fait au moins dix blessés graves et selon certaines sources auraient causé la mort de trois personnes. Le gouvernement gabonais a fait attaquer la chaîne de télévision privée TV+.

Le Parti de Gauche soutient la société civile gabonaise organisée au sein de ‘ça suffit comme ça !’ et du Front des indignés du Gabon dans ses propositions relatives à la tenue d’une conférence nationale souveraine, seule voie à une sortie de crise qui permettra enfin l’émancipation du peuple gabonais, cinquante deux ans après l’indépendance du pays et serait un formidable signal d’espoir et de transformation pour l’ensemble de la région.

Contacts :

David Chinaud : 0665231868

Patrice Finel : 0630277255

Pierre Boutry : 0680383822

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Analyse venant du Congo

2.  Douze députés Burkinabè demandent aux parlementaires français une commission d’enquête parlementaire pour élucider l’assassinat de Thomas Sankara.

3.  Sénégal : Nouvelle condamnation pour le journaliste Abdou Latif Coulibaly : trois mois de prison avec sursis et une amende

4.  BURUNDI : élections factices, répression des opposants et grâce divine face à la pandémie

5.  Afrique du sud : Challenges of Internationalism, Solidarity and Integration of Peoples


Les plus populaires

1.  Texte liminaire de la Conférence de presse du mercredi 04 mai 2016 : Des fondements de la rupture d’avec les coalitions Bennoo Siggil Senegal et Bennoo Bokk Yaakaar à la formulation des nouvelles exigences et tâches, ou le temps de l’alternative populaire.

2.  C’est aujourd’hui que tout commence !

3.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

4.  Non à la « suspension » du PST algérien ! C’est le régime qu’il faut suspendre !

5.  “We must keep hold of the strike weapon :” Sudanese court workers and bank workers demand dignity