Vous êtes ici : Accueil » Afrique centrale » Guinée équatoriale » Guinée équatoriale : Dénonciation de l’acte criminel d’intimidation du régime (...)

Guinée équatoriale : Dénonciation de l’acte criminel d’intimidation du régime d’Obiang à l’encontre de l’opposant Fulgencio Ondo Olo

D 6 mars 2017     H 05:49     A CORED Guinée Équatoriale     C 0 messages


Le Parti CORED dénonce l’acte criminel d’intimidation dont a été victime l’opposant Fulgencio Ondo Olo de la part du régime du président Obiang le 22 février 2017. Fulgencio Ondo Olo a été victime d’un incendie criminel de sa maison, dans la ville de Bata, en son absence. Le feu a été introduit dans la chambre des enfants, puis l’incendie a été maîtrisé grâce à l’intervention rapide des voisins. Le régime d’Obiang a montré une fois de plus sa nature criminelle dans le choix du moyen d’intimidation, en visant la famille et les enfants.

Il y a quelques jours de cela, un proche avait alerté Fulgencio Ondo Olo que les responsables du parti d’Obiang, le PDGE, de sa circonscription, avaient reçu des instructions de hauts responsables planifiant de le déstabiliser à cause de sa résistance persistante dans l’opposition, et, surtout, à cause de ses contacts avec Raimundo Ela Nsang, Secrétaire General du Parti CORED, exilé politique en France.

En effet, Fulgencio Ondo Olo, également Secrétaire Régional du Parti Union Populaire (UP), a soutenu le projet politique de la CORED depuis sa création, ce qui conduit à la signature d’un accord de collaboration entre la CORED et UP. Il a notamment soutenu l’installation du parti CORED en Guinée Equatoriale en aidant aux choix du représentant en Guinée Equatoriale, Pedro Nguema Bindang.

Cette menace intervient alors que la CORED dénonce le plan d’organiser des élections législatives anticipées pour obtenir une assemblée aux ordres du pouvoir, complétant ainsi toutes les institutions pour transférer le pouvoir au fils d’Obiang, Teodoro Nguema Obiang Mangue, l’actuel vice-président, malgré ces problèmes judiciaires.

Le Parti CORED exige du régime d’Obiang qu’il cesse les actes d’intimidation à l’encontre des opposants politiques et le tient comme responsable de tout ce que peut arriver à Fulgencio Ondo Olo et ses autres représentants.
Le Parti CORED dénonce devant l’opinion publique nationale et internationale ces actes destinés à empêcher toute démocratisation et établissement d’un Etat de droit.

Le Parti CORED lance un appel à la communauté internationale pour qu’elle soutienne l’opposition démocratique, afin de mettre fin au drame de l’oppression par la famille Obiang, que vit le peuple équato-guinéen depuis un demi siècle.

Paris 23 Fevrier 2017
Raimundo Ela Nsang
Secretaire General du Parti CORED

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  L’Empire qui ne veut pas mourir : « Il faut accepter que l’histoire en Afrique puisse s’écrire sans la France »

2.  Etre lesbienne en Afrique du Sud : pas toujours gai

3.  SARKOZY OU HOLLANDE : POUR QUI « VOTENT » LES AFRICAINS ?

4.  Togo : Manifestation de la STT bloquée par les forces de l’ordre : Nadou Lawson parle de « violation flagrante du droit des syndicats »

5.  Burundi : APPEL À LA LIBÉRATION DE M. JEAN-CLAUDE


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Centrafrique : Joseph Kony toujours recherché après le coup d’État en RCA

3.  Burkina Faso : Déclaration de l’unité d’action syndicale sur la situation nationale.

4.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

5.  Bénin : Non a la privatisation des douanes