Vous êtes ici : Accueil » Afrique centrale » Ouganda » Conférence : Pipeline EACOP : une bombe climatique & sociale de Total (...)

Conférence : Pipeline EACOP : une bombe climatique & sociale de Total en Ouganda

D 16 mars 2022     H 05:00     A Survie     C 0 messages


À l’occasion de la venue d’une délégation d’activistes ougandais·es en France et en Europe pour une tournée politique et médiatique, les organisations Survie, 350.org et les Amis de la Terre organisent une conférence sur le projet EACOP/Tilenga en Afrique de l’Est, le 17 mars, à partir de 19h00 à Le Consulat, 14 Avenue Parmentier, 75011 Paris.

L’EACOP (East Africa Crude Oil Pipeline) sera le plus long oléoduc de pétrole brut chauffé du monde qui, fort de ses 1445 km de long, traversera l’Ouganda et la Tanzanie, et passera par des zones protégées ainsi que des lacs et parcs naturels cruciaux pour la subsistance des populations et espèces locales. En montrant l’ampleur des conséquences catastrophiques que ce projet de Total va entraîner pour l’Ouganda et la Tanzanie, ainsi que pour le reste du monde, nous voulons inciter le plus grand nombre à nous rejoindre dans la lutte pour mettre fin au projet EACOP/Tilenga.

Ce projet d’oléoduc géant, s’il voit le jour, entraînera le rejet de jusqu’à 34 millions de tonnes de Co2 par an, ainsi que la destruction de nombreux habitats protégés. Ses dégâts ne se font d’ailleurs pas attendre car, avant même son lancement officiel, Total et ses soutiens ont déjà conduit des violations de l’environnement et des droits humains en Ouganda et Tanzanie.

Nous voulons :

- Permettre à des militant·es directement impacté·es par le projet climaticidede

méga-pipeline EACOP, et luttant contre les abus qui en découlent, de prendre la parole auprès d’une audience francophone. Parmis elles et eux, les militantes de renommée internationale Vanessa Nakate et Hilda Flavia Nakabuye ;

- Faciliter la mise en contact et le partage de savoirs entre les personnes souhaitant s’informer et agir sur les thématiques abordées avec les différents acteurs de la société civile impliqués dans la lutte contre le projet EACOP, et plus largement contre dérèglement climatique et la protection des droits humains ;

- Proposer des pistes de réflexion et des activités de mobilisation visant à mettre fin aux projets climaticides de Total EACOP, notamment en faisant pression sur les pouvoirs publics et les principaux financeurs de la multinationale.

En mettant en lumière et dénonçant auprès du public français les conséquences du projet EACOP et les pratiques mises en oeuvre pour forcer sa mise en place, nous souhaitons informer inciter une large audience à faire pression sur l’Etat français et les principaux acteurs financiers du pays pour qu’ils cessent de soutenir le projet EACOP en Ouganda et Tanzanie.

QUOI : Conférence “Total en Ouganda : une bombe climatique et sociale nommée EACOP”

QUAND : Jeudi 17 mars à 19h CET

OÙ : Le Consulat, 14 Avenue Parmentier, 75011 Paris

INTERVENANT·ES  : Vanessa Nakate (Rise Up Movement/Fridays for Future Uganda) ; Hilda Nakabuye (Fridays for Future Uganda) ; Diana Nabiruma (Afiego) ; Maxwell Athuhura (Tasha Research Institute) ; Juliette Renaud (les Amis de la Terre France) ; Thomas Bart (Survie)

Thématiques :

- Protection du climat

- Impérialisme économique et militaire de Total

- Militantisme écologique et lutte contre le projet EACOP en Afrique de l’Est

- Droits humains

Lien d’inscription événement : https://act.350.org/signup/conference-eacop

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Centrafrique : un destin volé, Histoire d’une domination française

2.  Atelier d’information et d’échanges sur la fluidification du commerce intra-régional à Gaya (Niger)

3.  Nous sommes tous des tunisiens !

4.  Elections présidentielles sénégalaises : une occasion manquée ?

5.  Senegal : 47 listes de candidats : tel système parasitaire, tels affairisme et carriérisme politiciens


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Les Tchadiens mobilisés : « La France, dégage ! »

3.  Centrafrique : Joseph Kony toujours recherché après le coup d’État en RCA

4.  « Le pouvoir au peuple » : la construction démocratique dans la révolution soudanaise

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe