Vous êtes ici : Accueil » Afrique centrale » Tchad » Le Tchad après Déby ?

Le Tchad après Déby ?

D 7 décembre 2012     H 05:34     A Régis Marzin     C 0 messages


Pendant qu’Ayrault et Valls se plantent sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Hollande et Fabius se plantent sur les dictatures en Afrique. L’incompétence et la médiocrité sur la politique africaine font écho à la médiocrité et à l’incompétence sur l’écologie.

Sous prétexte d’avancer sur la résolution de la guerre au Mali, François Hollande se permet de recevoir, en douce, le pire dictateur des ex-colonies françaises en Afrique, Idriss Déby. En quoi une armée qui maintient dans la terreur sa population peut-elle être impliquée pour sauver la population dans un autre pays qui aspire à revenir à la démocratie et à la paix ?

Mais quel est donc ce ’deux poids deux mesures’ si ce n’est celui de la la Françafrique, avec une espèce d’aveu d’incompétence en plus. Il ne suffit pas d’aller à Kinshasa montrer un peu d’indignation face à un autre dictateur plus connu internationalement, pour se permettre ensuite de faire exactement l’inverse, et d’envoyer un signal contradictoire aux démocrates et aux populations africaines, signifiant le retour du mépris pour la démocratie et les droits humains.

Depuis qu’a commencé le conflit malien, le flirt va bon train avec le régime tchadien, sans aucun effort pour exiger plus de démocratie, de droits humains, ou moins de corruption. Pour l’instant, le conflit malien a servi d’excuse pour s’assoir sur la définition d’une nouvelle politique de soutien à la démocratie en Afrique. Je doute fort que quelques menus reproches mercredi à 15h puissent y changer quelque chose, car l’Elysee semble se plier honteusement à la logique de l’armée française, installée à N’Djamena à observer les crimes.

Ce samedi, le Conseil National pour le Changement et la Démocratie (CNCD), optimiste, organisait une journée de débat « le Tchad de l’après Idriss Déby Itno : enjeux et défis ». De nombreux intervenants y ont informé les tchadien-ne-s, et j’ai particulièrement apprécié l’intervention de Thierry Vircoulon, d’International Crisis Groupe, qui a parlé de l’ONU, du maintien de la paix et des gestions de crises. En même temps, le parti Rassemblement National Républicain (R.N.R) manifestait à la Porte d’Orléans. Cependant, l’opposition tchadienne démocrate reste très impuissante et démunie, face à un régime militaire toujours soutenu de l’étranger, qui écrase toujours autant toute opposition.

C’est un cercle vicieux : si l’occident attend une alternative au niveau dirigeant pour commencer à soutenir la démocratie dans un pays comme le Tchad, celle-ci ne pourra jamais arriver. Seule consolation de la semaine : rire de l’UMP qui teste les élections fraudées à l’Africaine ! C’est vraiment bien fait pour eux-elles !

Et Fillon n’avait pas qu’à aller soutenir Paul Biya, en 2009, juste après les massacres de 2008, ce grand spécialiste des élections truquées. Entre démocratie et dictature, il faut choisir !

http://regismarzin.blogspot.fr/

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  L’Afrique, réserve alimentaire ?

2.  Madagascar : Des « indignés » contestent les pratiques politiques

3.  Burkina Faso : Meurtres et abus commis dans le conflit du Sahel

4.  Constitutional Assembly electoral Law blow to inclusivity in post Revolution Libya

5.  « MADAGASCAR, Grenier de l’Océan Indien » : QUE LES PAYSANS NE DEVIENNENT NI LES OUBLIES NI LES VICTIMES


Les plus populaires

1.  Texte liminaire de la Conférence de presse du mercredi 04 mai 2016 : Des fondements de la rupture d’avec les coalitions Bennoo Siggil Senegal et Bennoo Bokk Yaakaar à la formulation des nouvelles exigences et tâches, ou le temps de l’alternative populaire.

2.  RDC : des conditions de travail « désastreuses » dans les mines de cobalt

3.  Front social : la coordination TLP appelle à manifester le 5 décembre prochain contre la présence des bases étrangères au Niger

4.  L’association SoaMad – Solidaires avec Madagascar – a le plaisir de vous inviter à l’édition 2021 de son SPECTACLE - BAZAR le samedi 4 décembre.

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe