Vous êtes ici : Accueil » Afrique centrale » Tchad » Répression sanglante de la marche de l’opposition au Tchad : un manifestant (...)

Répression sanglante de la marche de l’opposition au Tchad : un manifestant tué par balle et plusieurs blessés à la veille de l’investiture d’Idriss Déby

D 12 août 2016     H 20:35     A Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’homme     C 0 messages


La CTDDH exige une commission d’enquête sur l’assassinat de Rombaye Emmanuel

Communiqué de presse N 22

La Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’homme (CTDDH) est profondément indignée par la répression sauvage et gratuite exercée sur des manifestants au quartier Dembé.

Une fois de plus, l’exercice d’un Droit constitutionnel à été gravement violé et ces sauvageries, perpétrées par la garde personnelle de Déby venue à la rescousse des gendarmes,policiers et éléments de la garde nationale et nomade avaient cause la mort d’un manifestant Rombaye Emmanuel, lâchement assassiné par la garde pretorienne d Idriss Déby,de 8 arrestations et de 3 blessés graves, Depuis hier 6 Août 2016 à la veille de la marche pacifique, les habitants de toutes les grandes villes du pays sont terrorisés par un dispositif composé d’une armada qui rappelle des periodes de guerre et vivent un état de siège digne des dictatures les plus féroces.

Manifester contre le hold-up électoral et surtout contre une investiture qui n’est rien d autre qu’une consécration de la forfaiture passée est un droit Constitutionnel . il est vrai que le Tchad n’est pas un état de droit et le constat fait par les observateurs est de notoriété publique.

La Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’homme (CTDDH) exige la mise en place d une commission d’enquête indépendante afin d’établir les responsabilités sur cet assassinat et coups et blessures exercées sur les manifestants ; elle exige par ailleurs la libération immédiate de tous les prisonniers arbitrairement arrêtés pendant les manifestations.

D’autre part, la CTDDH demande aux chefs d’états invités pour assister à ce sacre honteux et sanglant, de décommander leur participation sous peine de perdre leur crédibilité.

Fait à N’djamena le 07 Août 2016.

Le Secrétaire Général
Mahamat nour ibedou

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Maltraitance des travailleurs domestiques au Mali : 59% sont agressés verbalement et 38% le sont physiquement

2.  Zimbabwe : "Daily News" journalist arrested

3.  Vers des solutions internes à la crise en RDC

4.  Égypte : la CSI exhorte le Haut Conseil militaire à respecter les droits syndicaux

5.  Mali : Déclaration du Parti SADI suite à l’attaque perfide contre la radio Kayira


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Tchad : « Le clan Déby veut conserver le pouvoir, quel qu’en soit le prix pour le peuple »

3.  La politique africaine française sous influence militaire ?

4.  Bénin : Non a la privatisation des douanes

5.  Centrafrique : Joseph Kony toujours recherché après le coup d’État en RCA