Vous êtes ici : Accueil » Afrique centrale » Tchad » Tchad : Grève contre les salaires impayés à l’approche de l’investiture de (...)

Tchad : Grève contre les salaires impayés à l’approche de l’investiture de Déby

D 15 juillet 2016     H 12:13     A     C 0 messages


La crispation sociale est montée d’un cran au Tchad avec une grève dans le secteur public, s’ajoutant à la tension politique maintenue depuis avril par l’opposition qui conteste la réélection du président Déby.

L’Union des syndicats tchadiens (UST) a lancé « un arrêt de travail dès mardi dans tout le secteur public avec un service minimum dans les hôpitaux » pour cause de salaires de juin impayés, alors que l’Etat subit la chute des cours du pétrole.

« Si rien n’est fait, l’UST tiendra pour responsable le gouvernement de tout ce qui adviendra », avertit le syndicat dans un communiqué, exigeant « le paiement immédiat et sans condition » des salaires. La grève est « illimitée », a indiqué à l’AFP un responsable de l’UST.

A l’hôpital général de N’Djamena, les services tournaient au ralenti en dehors des urgences, a constaté un journaliste de l’AFP.

Cette grève intervient alors que l’opposition politique a appelé dimanche les Tchadiens « à répondre aux mots d’ordre qu’elle va lancer » d’ici la nouvelle investiture du président Idriss Deby Itno le 8 août.

Au pouvoir depuis 1990, le président Deby, 64 ans, a été réélu en avril au premier tour pour un cinquième mandat avec 61,56% des voix. L’opposition dénonce « un hold up électoral », demande un nouveau scrutin et exhorte la communauté internationale à reconnaître « la nature dictatoriale » du régime.

Source : Malijet

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Togo : POUR UNE TRANSITION SANS FAURE GNASSINGBÉ

2.  Sénégal, pour la victoire du peuple : organiser l’impossible !

3.  Burundi : Existe-t-il actuellement un processus révolutionnaire ?

4.  Seuls les révolutionnaires comme SANKARA n’ont pas peur de la transparence

5.  SOUDAN : Le Who’s who de l’opposition


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Bénin : Non a la privatisation des douanes

3.  Union européenne – Union africaine : Pour une refondation complète des relations entre l’Europe et l’Afrique

4.  Kenya : MATHARE YOUTH DIALOGUE ON EXTRA JUDICIAL KILLINGS

5.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique