Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Est » Djibouti » Djibouti : l’IE accueille un enseignant syndicaliste anciennement (...)

Djibouti : l’IE accueille un enseignant syndicaliste anciennement détenu

D 15 juillet 2016     H 12:04     A     C 0 messages


Au cours de sa récente visite du siège de l’Internationale de l’Education, l’enseignant et militant syndical djiboutien, Omar Ali Ewado, a exprimé sa reconnaissance à la fédération internationale pour le soutien apporté aux collègues de Djibouti luttant pour l’éducation de qualité et le respect des droits humains et syndicaux.

Enseignant et défenseur des droits humains, Ewado, également Secrétaire général adjoint du Syndicat des enseignants du primaire et Président de la Ligue djiboutienne des droits de l’Homme a visité le siège de l’Internationale de l’Education (IE) au cours de son séjour à Bruxelles, en Belgique. Il a également été reçu par Amnesty International et la Ligue des droits de l’Homme, deux autres organisations ayant milité en sa faveur.
Pris pour cible

Ewado a fait l’objet de poursuites judiciaires suite à la publication d’une liste des victimes disparues à Djibouti après le massacre orchestré par les forces de l’ordre le 21 décembre 2015. Arrêté le 29 décembre 2015, transféré deux jours plus tard à la prison centrale de Gabode, il a été libéré le 14 février, suite à l’annulation par la Cour d’appel de toutes les charges retenues contre lui.

Au cours de sa visite à l’IE, Ewado a expliqué que les enseignant(e)s de Djibouti continuaient d’être victimes de harcèlement, de licenciement ou d’emprisonnement.

Lorsque des enseignant(e)s sont placé(e)s en détention pour participation à des activités syndicales ou à d’autres initiatives en opposition aux politiques gouvernementales, leur absence au travail est considérée comme « injustifiée » et déduite de leur salaire.
Soutien de l’IE

L’IE envisage d’organiser un séminaire sur l’éducation de qualité au cours de 2016, afin de soutenir ses affiliés de Djibouti et leur permettre d’acquérir les compétences professionnelles nécessaires aux enseignant(e)s pour améliorer la qualité de l’éducation.

L’IE continue également à surveiller de près la situation des droits humains et syndicaux des enseignant(e)s à Djibouti.

Source : https://www.ei-ie.org/fr

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  L’Empire qui ne veut pas mourir : « Il faut accepter que l’histoire en Afrique puisse s’écrire sans la France »

2.  Etre lesbienne en Afrique du Sud : pas toujours gai

3.  SARKOZY OU HOLLANDE : POUR QUI « VOTENT » LES AFRICAINS ?

4.  Togo : Manifestation de la STT bloquée par les forces de l’ordre : Nadou Lawson parle de « violation flagrante du droit des syndicats »

5.  Burundi : APPEL À LA LIBÉRATION DE M. JEAN-CLAUDE


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Centrafrique : Joseph Kony toujours recherché après le coup d’État en RCA

3.  Burkina Faso : Déclaration de l’unité d’action syndicale sur la situation nationale.

4.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

5.  Bénin : Non a la privatisation des douanes