Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Est » Djibouti » Djibouti : Nos vœux pour 2015

Djibouti : Nos vœux pour 2015

D 5 janvier 2015     H 05:53     A ODDH (Djibouti)     C 0 messages


Nos pensées et nos souhaits de l’année 2014 restent toujours d’actualité.

Une pensée à tous ceux qui nous ont quittés durant les 20 mois et plus de crise politique sans précédent dans des circonstances toujours non élucidées :

- A Mahamoud Elmi Rayaleh, professeur de français et militant engagé de l’USN, retrouvé mort dans sa cellule dans la prison de Gabode le matin du 29 août 2013,
- A Hafez, jeune collégien mort à Obock le 30 décembre 2012 lors des heurts entre les jeunes de la Région et les forces de l’ordre,
- A tous les autres anonymes tombés pour un idéal de liberté, de justice et de démocratie, à tous les victimes de l’abus de pouvoir et de l’injustice, …

Une pensée encore à tous ceux qui sont privés de leurs libertés et de leurs droits les plus fondamentaux notamment :

- A tous les prisonniers politiques détenus en ce moment à Gabode,
- A tous ceux qui sont privés de leurs droits les plus élémentaires,
- A tous ceux qui sont persécutés pour leur engagement politique, humaniste, social, …

Un souhait, celui de voir l’avènement d’une véritable démocratie dans notre pays et d’un état de droit où la dignité et les droits de chacune et de chacun seront respectés après la signature le 30 décembre 2014 de l’accord cadre entre le pouvoir et l’opposition.

Un souhait encore, celui de voir un jour sous nos cieux des hommes ou/et des femmes qui comprendront que la paix est notre plus grand bien commun et qui feront triompher la justice et la démocratie dans notre pays.

L’ODDH poursuivra son rôle de sentinelle pour dénoncer toute forme de violation des droits humains et apportera toute sa contribution pour l’avènement d’un état droit véritablement démocratique.

Au nom de l’ODDH et en mon nom personnel bonne année à toutes et tous. Que l’année 2015 soit celle du triomphe de la dignité et des droits des peuples.

Agir pour la démocratie, la dignité et la justice.

Le Président de l’ODDH

Farah Abdillahi Miguil