Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Est » Djibouti » Djibouti : Terreur à Tadjourah !!!

Djibouti : Terreur à Tadjourah !!!

D 24 mai 2018     H 12:00     A Ligue Djiboutienne des Droits Humains (LDDH)     C 0 messages


Les conséquences de la manifestations du 14 MAI 2018, sont encore loin de se terminer. Face à la revendication légitime : terroriser et diviser les jeunes Tadjouriens une telle semble la politique adoptée par le Préfet et le Président du Conseil Régional de TADJOURAH.

Les jeunes blessés du 14 MAI 2018 sont soignés chez eux car leurs parents craignent qu’ils ne soient appréhendés par la Police.
Contrairement à ce que nous avons écrit le 17 MAI 2018, l’identité du sixième jeune détenu à GABODE est SALEH OMAR SALEH et non AHMED MOHAMED SAAD.

Nous avons appris qu’une liste des jeunes à arrêter a été dressée par le Préfet et le Président du Conseil Régional de TADJOURAH et que les recherches des jeunes se poursuivent toujours à TADJOURAH.
Lors de son « élection nomination » le Président du Conseil Régional avait déclaré qu’il avait un projet pour les jeunes de la Région de TADJOURAH et voila que son projet est dévoilé : Diviser puis terroriser la jeunesse pour matraquer les récalcitrants !

La LDDH lance un appel solennel au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, à l’Union Africaine, à l’IGAD, à la Commission Africaine des droits de l’homme et des Peuples, à l’Union Européenne à faire pression sur les autorités Djiboutiennes pour qu’elles respectent les droits fondamentaux des citoyens et cesser les violences dont sont victimes des civils innocents.

Le Président de la Ligue Djiboutienne des Droits Humains (L.D.D.H)

Omar Ali Ewado

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  L’Empire qui ne veut pas mourir : « Il faut accepter que l’histoire en Afrique puisse s’écrire sans la France »

2.  Etre lesbienne en Afrique du Sud : pas toujours gai

3.  SARKOZY OU HOLLANDE : POUR QUI « VOTENT » LES AFRICAINS ?

4.  Togo : Manifestation de la STT bloquée par les forces de l’ordre : Nadou Lawson parle de « violation flagrante du droit des syndicats »

5.  Burundi : APPEL À LA LIBÉRATION DE M. JEAN-CLAUDE


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Centrafrique : Joseph Kony toujours recherché après le coup d’État en RCA

3.  Burkina Faso : Déclaration de l’unité d’action syndicale sur la situation nationale.

4.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

5.  Bénin : Non a la privatisation des douanes