Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Est » Soudan » Communiqué du parti communiste soudanais

Communiqué du parti communiste soudanais

D 7 novembre 2021     H 05:30     A Parti Communiste Soudanais     C 0 messages


Le secrétariat du Comité central du Parti communiste a suivi l’évolution de la scène politique et a salué la bravoure et le courage qui ont conduit des millions de personnes à marcher dans la capitale et dans d’autres villes du Soudan et dans le monde en octobre. 30. Nous croyons au châtiment de ses justes martyrs et à la nécessité de traduire en justice les responsables de crimes. Nous souhaitons également aux blessés et aux blessés un prompt rétablissement et exigeons la libération de tous les détenus.

Les manifestations du 30 octobre ont élevé la barre pour les demandes de masse au-delà de l’opposition au coup d’État, pour demander une restructuration totale de l’État en établissant un gouvernement civil démocratique. La crise qui s’est manifestée lors du coup d’État du 25 octobre a éclairé la fragilité des relations entre les parties civiles et militaires de l’autorité de transition, et s’est incarnée dans la domination des forces d’atterrissage en douceur, avec les régions et les forces ionales qui les soutiennent. Ces luttes, dont la plus récente est le coup d’État actuel, cherchent à bloquer et à entraver la montée du mouvement de masse et la glorieuse révolution de décembre.

Maintenant, dans le même sens, toutes les initiatives et les comités de réconciliation locaux et étrangers se concentrent sur le retour au document constitutionnel modifié de l’accord de Juba et sur la présentation de propositions structurelles et formelles (un Conseil de souveraineté composé d de tel et tel... un Conseil de sécurité et de défense composé de tel et tel... et un conseil des ministres avec des compétences indépendantes... etc), et la vérité est que toutes ces initiatives et comités tournent autour du recyclage de la même transition codirigée militaire et civile ignorant le changement réel que le peuple cherche. Le succès de ces scénarios prolongera et exacerbera l’état de tension provoqué par le coup d’État, et ne présentera pas de projet national qui s’attaque aux causes sous-jacentes de la crise soudanaise.

Au sein du Parti communiste soudanais, nous nous opposons au coup d’État et appelons le peuple soudanais à poursuivre la désobéissance civile soutenue par les grèves et toutes les formes d’escalade et de résistance pour pousser contre le coup d’État afin de trouver une une nouvelle vision politique et une déclaration constitutionnelle démocratique qui aborde les questions clés telles que la dissolution de toutes les milices et la réforme des institutions militaires. La réinsertion et la démobilisation des militants afin de former une armée unie, professionnelle, et nationale, dont les unités sont restructurées et réhabilitées selon une doctrine de combat pour protéger les frontières, le peuple et la constitution , afin que les forces armées populaires et les autres forces régulières soient sous civil commandement, comme c’est le cas dans les pays démocratiques. Cela ne peut être accompli que grâce à une pleine autorité civile qui incarne la révolution soudanaise.

Secrétariat du Comité central du Parti communiste soudanais

3 novembre 2021.

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  L’Afrique, réserve alimentaire ?

2.  Madagascar : Des « indignés » contestent les pratiques politiques

3.  Burkina Faso : Meurtres et abus commis dans le conflit du Sahel

4.  Constitutional Assembly electoral Law blow to inclusivity in post Revolution Libya

5.  « MADAGASCAR, Grenier de l’Océan Indien » : QUE LES PAYSANS NE DEVIENNENT NI LES OUBLIES NI LES VICTIMES


Les plus populaires

1.  Texte liminaire de la Conférence de presse du mercredi 04 mai 2016 : Des fondements de la rupture d’avec les coalitions Bennoo Siggil Senegal et Bennoo Bokk Yaakaar à la formulation des nouvelles exigences et tâches, ou le temps de l’alternative populaire.

2.  RDC : des conditions de travail « désastreuses » dans les mines de cobalt

3.  Front social : la coordination TLP appelle à manifester le 5 décembre prochain contre la présence des bases étrangères au Niger

4.  L’association SoaMad – Solidaires avec Madagascar – a le plaisir de vous inviter à l’édition 2021 de son SPECTACLE - BAZAR le samedi 4 décembre.

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe