Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Est » Soudan » Soudan : Un rapport de terrain sur les civils tués depuis le coup d’État (...)

Soudan : Un rapport de terrain sur les civils tués depuis le coup d’État militaire le 25 octobre 2021

D 21 novembre 2021     H 17:58     A Comité central des médecins soudanais (CCSD)     C 0 messages


Le 25 octobre 2021, le conseil militaire a organisé un coup d’État contre le gouvernement dirigé par des civils. Le peuple soudanais a immédiatement rempli les rues lors de manifestations pacifiques contre le coup d’État, qui ont fait l’objet d’un usage mortel et excessif de la force, tuant 40 civils à l’aide de balles réelles Dont 4 enfants, une femme et un homme dans les soixante-dix ans, comme le confirment les données du CCSD. Les 40 civils tués ont reçu une balle entre la tête, le cou, la poitrine et l’abdomen.

Liste des civils tués selon le CCSD :

1- Mustafa Khader Muhammad, âgé de 18 ans, a reçu une balle dans la poitrine lors des processions du 21 octobre 2021 et est mort le 28 octobre 2021
2- Qassem Al-Sadiq (Tars), âgé de 28 ans, a reçu une balle dans la tête. Il a été abattu pendant les cortèges du 25 octobre 2021, et est mort le même jour.
3- Omar Abdullah Adam , 25 ans, a reçu une balle dans le cou lors du cortège du 25 octobre et est mort le 15 novembre 2021.
4- Muhammad Abd al-Rahim (Saoudien), 27 ans, a reçu une balle à balles réelles dans la tête. le 25 octobre cortège et mort le 28 octobre 2021.
5- Muhammad Abd al-Salam Anwar, âgé de 18 ans, a reçu une balle réelle dans la poitrine lors du cortège du 25 octobre et est mort le 27 octobre.
6- Jamal Abdel Nasser Al-Shazly (Joya), âgé de 22 ans, a reçu une balle de balles réelles dans la tête lors du cortège du 25 octobre et est mort le même jour.
7- Muhammad Salih Kor, 18 ans, a reçu une balle dans la tête lors du cortège du 25 octobre et est mort le même jour.
8- Al Qasim Ibrahim Al Qasim Al-Rikabi, 29 ans, a été abattu de balles réelles dans la poitrine lors du cortège du 25 octobre et est mort le même jour.
9- Mustafa Ahmed Mohieldin, 41 ans, a reçu une balle dans la tête lors du cortège du 26 octobre et est mort le même jour.
10- Yassin Omar Yassin, 19 ans, a été abattu avec des balles réelles dans le cou lors du cortège du 28 octobre et est mort le même jour.
11- Marwan Jamal, 20 ans, a reçu une balle à balles réelles dans la tête lors du cortège du 28 octobre et est mort le 30 octobre 2021
12- Abdel Wahab Awad Allah, 19 ans, a été touché par des balles réelles dans la poitrine lors du cortège du 30 octobre et est mort le même jour.
13- Muhammad Nour Ahmed, 55 ans, a reçu une balle dans le cou lors du cortège du 30 octobre et est mort le 12 novembre 2021
14- Muhammad Al-Amin Abu Zaid Al-Daw, 25 ans, a reçu une balle dans la tête pendant le cortège du 30 octobre et est mort le même jour.
15- Un homme non identifié.
16- Al-Amin Khalifa Haroun, 45 ans, a été abattu à balles réelles dans l’abdomen lors du cortège du 30 octobre et est mort le même jour.
17- Abd al-Hamid Abd al-Karim al-Nazif, 31 ans, a été touché par balles réelles dans la poitrine lors du cortège du 13 novembre et est mort le même jour.
18- Cheikh Yasser Ali Yousef, 18 ans, a reçu une balle dans l’épaule lors du cortège du 13 novembre et est mort le même jour.
19- Huzayfa Muzammil Muhammad Nour, 17 ans, a été abattu à balles réelles dans le dos lors du cortège du 13 novembre et est mort le même jour.
20- Moudjahid Muhammad Farah, 15 ans, a été touché par balles réelles dans l’abdomen et la cuisse lors du cortège du 13 novembre et est mort le 14 novembre 2021.
21- Muhammad Abd al-Karim, âgé de 20 ans, a été touché par balles réelles dans la poitrine lors du cortège du 13 novembre et est mort le même jour.
22- Ahmed Badr Muhammad Musa, 35 ans, a été touché par des balles réelles dans la poitrine lors du cortège du 13 novembre et est mort le même jour.
23- Ramaaz Hatem Al-Atta, 13 ans, a reçu une balle dans la tête lors du cortège du 13 novembre et est mort le 14 novembre 2021.
24- Shaker Ali Abdel Rahman, 28 ans, a reçu une balle dans la tête lors du cortège du 13 novembre et est mort le 16 novembre 2021.
25- Hatem Muhammad Hussein, âgé de 18 ans, a été abattu avec des balles réelles dans le cou lors du cortège du 17 novembre et est mort le même jour.
26- Muhammad Anwar Al-Siddiq, 27 ans, a été abattu à balles réelles dans l’abdomen lors du cortège du 17 novembre et est mort le même jour.
27- Ahmed Ali Mirghani, 27 ans, a reçu une balle dans la tête lors du cortège du 17 novembre et est mort le même jour.
28- Awad al-Karim Abdul Majid, 70 ans, a reçu une balle au visage lors du cortège du 17 novembre et est mort le même jour.
29- Saber Othman Mahjoub, 26 ans, a reçu une balle dans la poitrine lors du cortège du 17 novembre et est mort le même jour.
30- Louay Taj Al-Sir, dans la trentaine, a été touché par balles réelles dans la poitrine lors du cortège du 17 novembre et est mort le même jour.
31- Muzammil Al-Junaid Suleiman, 32 ans, a reçu une balle dans l’œil lors du cortège du 17 novembre et est mort le même jour.
32- Abu Bakr Saleh Othman, 28 ans, a reçu une balle dans la poitrine et l’abdomen lors du cortège du 17 novembre et est mort le même jour.
33- Othman Hamad Ahmed Othman, 25 ans, a reçu une balle dans la tête lors du cortège du 17 novembre et est mort le même jour.
34- Youssef Abdel Rahim Abdullah, 20 ans, a reçu une balle dans la tête lors du cortège du 17 novembre et est mort le même jour.
35- Set Al-Nafour Ahmed, 25 ans, a reçu une balle dans la tête lors du cortège du 17 novembre et est mort le même jour.
36- Ali Berir Ali Hamad, 22 ans, a reçu une balle dans la tête lors du cortège du 17 novembre et est mort le même jour.
37- Bilal Ahmad Muhammad Fadl al-Sayed, 28 ans, a été touché par des balles réelles dans la poitrine lors du cortège du 17 novembre et est mort le même jour.
38- Un homme non identifié, dans la vingtaine, a reçu une balle dans la tête à balles réelles lors du cortège du 17 novembre et est mort le même jour.
39- Un civil non identifié, dans la vingtaine, a reçu une balle dans la tête avec des balles réelles lors du cortège du 17 novembre et est mort le même jour.
40- Muhammad Adam Haroun, 16 ans, a reçu une balle dans la tête et la jambe lors du cortège du 17 novembre et est mort le 20 novembre 2021.

Comité central des médecins soudanais (CCSD)

Bureau des médias du CCSD
21 novembre 2021

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Togo : Allez ouste, du balai ! Le clan Gnassingbé doit libérer les biens d’état

2.  Afriques en lutte demande la libération immédiate de Guy Marius Sagna

3.  TOGO : HISTORIQUE DU SOULÈVEMENT POPULAIRE DU 05 OCTOBRE 1990

4.  Egypt’s civil society slowly being strangled despite claims of democratising

5.  Africa’s deforestation


Les plus populaires

1.  Texte liminaire de la Conférence de presse du mercredi 04 mai 2016 : Des fondements de la rupture d’avec les coalitions Bennoo Siggil Senegal et Bennoo Bokk Yaakaar à la formulation des nouvelles exigences et tâches, ou le temps de l’alternative populaire.

2.  RDC : des conditions de travail « désastreuses » dans les mines de cobalt

3.  Nigeria. L’inaction face au viol enhardit les agresseurs et réduit les victimes au silence

4.  Front social : la coordination TLP appelle à manifester le 5 décembre prochain contre la présence des bases étrangères au Niger

5.  Au Burkina Faso, cinglant désaveu de la politique africaine de Macron