Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Ouest » Burkina Faso » Burkina Faso : Des syndicats réclament un mandat d’arrêt contre Blaise (...)

Burkina Faso : Des syndicats réclament un mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré

D 12 avril 2015     H 05:24     A     C 0 messages


Une cinquantaine de syndicats, réunis autour de la coalition contre la vie chère, l’impunité, la fraude (CCVC) ont souhaité mercredi qu’un mandat d’arrêt soit lancé contre l’ex président Blaise Compaoré.

« La CCVC insiste pour qu’un mandat d’arrêt international soit lancé contre Blaise et François Compaoré’’ accusés de crimes économiques et de sang, a lancé le président de la CCVC Chrysogone Zougmoré devant des milliers de personnes rassemblées pour une journée nationale de protestation contre la vie chère.

Mardi, 8 proches de l’ancien président Blaise Compaoré, dont trois ex-ministres (Salif Lamoussa Kaboré, Jérôme Bougouma et Jean Bertin Ouédraogo), ont été interpellés par les forces de sécurités pour ‘’atteintes à la sûreté de l’Etat, malversations dans les lotissements, surfacturations et malversations dans l’exécution des marchés publics, activités politiques illégales, troubles et incitations de troubles à l’ordre public’’ selon un communiqué du ministre de la sécurité.

Les syndicats souhaitent également ’la prise sans délais de mesures nécessaires, en vue du recouvrer l’ensemble des fonds rapatriés’’, a indiqué M. Zougmoré, estimant que ‘’l’argent du peuple (détourné) appartient au peuple et doit revenir au peuple’’.

Le conseil national de la transition a adopté mardi un nouveau code électoral frappant d’inéligibilité aux élections couplées d’octobre, les partisans du président Compaoré, chassé du pouvoir par une insurrection populaire.

« Il faut faire attention et éviter la chasse aux sorcières. Cette présomption de responsabilité et de culpabilité doit s’appuyer sur une justice équitable consolidée par des éléments de preuves », a commenté M. Zougmoré.

Source : http://koaci.com