Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Ouest » Côte d’Ivoire » Côte d’Ivoire : La France déclare une nouvelle guerre de colonisation à (...)

Côte d’Ivoire : La France déclare une nouvelle guerre de colonisation à l’afrique

D 28 janvier 2011     H 04:00     A Abanda Kpama     C 0 messages


Les peuples africains en étaient encore à se poser mille et une questions sur le mauvais sort qui empêche leur patrie, l’Afrique, de s’émanciper, lorsque la réponse leur a été servie de manière magistrale par la « communauté internationale », appellation contrôlée qui regroupe ce que Afi N’guessan appelle l’axe du mal, a savoir le conseil de sécurité de l’Onu, les usa et l’union européenne.

L’axe du mal, c’est le résultat du rapport de forces du monde tel qu’il est aujourd’hui.L’axe du mal c’est la prétention des Etats-nation capitalistes occidentales à dominer éternellement le reste de l’humanité et à perpétuer le système capitaliste en crise et qui donne de plus en plus des signes de mort violente. L’axe du mal, c’est la volonté de quelques nations occidentales à dicter leur volonté au reste du monde. Le patron de cet axe, ce sont les Etats-unis d’Amérique, principale puissance économique et militaire de la planète. Le budget annuel de l’armée américaine équivaut au budget de défense de tous les autres pays du monde réunis. L’économie américaine comme celles de la France, du Royaume Uni et de l’Allemagne est assise sur la vente d’armes de destruction massive : aéronefs (chasseurs, avions ravitailleurs, drones), missiles, anti-missiles, radars, sous-marins, chars, mines etc.

Ces pays, soi-disant civilisés, alimentent les guerres partout dans le monde, les provoquent au besoin, aux fins de vendre les armes que leurs industries produisent. Les 5 dernières guerres les plus meurtrières ont directement été provoquées par l’Otan, le bras arme de l’axe du mal. Ce sont les 2 guerres d’Irak, la guerre Iran-Irak, la guerre d’Afghanistan, la guerre des Balkans encore appelé guerre de démantèlement de la Yougoslavie socialiste et la guerre d’Angola. des centaines de milliers de personnes sont décédées, quelques milliers de soldats occidentaux aussi pour que l’industrie d’armements occidentale tourne a plein régime.

La finalité de ces guerres, c’est certes la vente des armes, mais c’est surtout la domination que l’occident veut exercer sur les pays tiers en les affaiblissant et en accaparant leurs richesses. Cette logique est ravivée par la crise financière du système capitaliste, crise qui menace l’existence même du système et qui a déjà mis en faillite la Grèce, l’Irlande, l’Islande, tous pays de l’union européenne. Les prochaines faillites sont déjà annoncées ; il s’agit du Portugal, de l’Espagne, de l’Angleterre, de l’Italie et de la France ! ah oui, la grande et fière France pourrait bientôt recourir au Fmi pour payer sa dette et combler les déficits des finances publiques. La perspective d’une telle déchéance crée la panique et la peur. Or la peur est mauvaise conseillère, d’où les gesticulations « Elyséennes » au sujet de la Côte d’Ivoire.

Le peuple ivoirien affiche fière allure, il semble avoir compris qu’au-delà de ses problèmes somme toutes normaux, se cache l’Etat français qui manœuvre, manipule, instrumentalisé Onu et union européenne sans parler des fantoches dictateurs de la francophilie nègre a l’instar de Compaoré élu avec 85% et président du Burkina depuis plus de 25 ans, d’Eyadema fils, l’Etat français donc est le véritable fauteur de trouble en Côte d’Ivoire. La France ne supporte pas l’insoumission du peuple ivoirien. Pourquoi veut-il ce peuple, gérer son destin, décider en toute souveraineté de son avenir, résoudre ses problèmes lui-même sans recourir à l’ « expertise » des gaulois ? en agissant ainsi, le peuple ivoirien donne un très mauvais exemple aux autres peuples de la francophilie nègre.

Que deviendrait la France sans la Françafrique, sans l’exploitation véreuse des richesses et des hommes de la francophilie nègre ? M. Sarkozy, l’actuel patron de la Françafrique a été jusqu’à sommer le conseil de sécurité d’envoyer une armée déloger Gbagbo du palais de Cocody ! hallucinant ! le petit Sarko se sent les ailes de chef colonisateur. Il engage son pays sans requérir l’avis du grand peuple français, dans une guerre coloniale en plein 21eme siècle ! le nouveau Napoléon croit à la France éternelle, grande puissance, appelée a jouer dans la cour des grands, malgré la réalité qui fait poindre a l’horizon de véritables nouveaux grands : la chine, l’inde, le Brésil, la Turquie, le Vietnam, l’iran. Et l’Afrique ? pour Sarkozy comme pour l’axe du mal, l’Afrique n’existe pas. Elle n’a d’ailleurs jamais existe. « elle n’est pas entrée dans l’histoire » dixit Sarkozy. d’où la surprise par Gbagbo comme hier par Sankara. ces 2 nègres osent parler de dignité, de souveraineté africaine. On convoque Gbabo a paris pour assister au cinquantenaire du triomphe de la France sur l’Afrique, il décline l’invitation. Paris enrage. On lui fera la fête avec l’élection présidentielle. Bien que le pays soit en état de guerre, que les rebelles occupent la moitie nord du pays, l’axe du mal impose les élections. Le résultat etait connu d’avance. On vote au sud, on triche au nord. Gbagbo dénonce le mauvais jeu et les malfaiteurs sont pris la main dans le sac. dans une indécence et un mépris des Ivoiriens a nuls autres pareils, l’axe du mal décide de designer le président de la cote d’ivoire.

Les médias français : France 24, Rfi, lci, Le Monde, Le Figaro etc. alimentent une campagne de désinformation et de haine contre Gbagbo. La France veut la guerre, elle veut en découdre avec le peuple ivoirien et son président. la majorité des africains s’inquiètent de ce nième complot de la France contre l’Afrique. Les massacres des Algériens, des Malgaches, le génocide du Rwanda, les assassinats de Um Nyobè et Moumie, les massacres du quartier Congo à Douala, des Pays Bassa et Bamiléké au kamerun, l’expédition de Kolwezi pour maintenir le sanguinaire Mobutu au pouvoir, celle de Libreville au Gabon pour maintenir Léon Mba au pouvoir, la désignation d’Ali bongo comme président en place et lieu de Maboundou etc ; tous ces crimes et complots restes impunis bien que dénonces par les patriotes africains ne suffisent donc pas a la France. Cette dernière veut poursuivre son œuvre de destruction de la patrie africaine.

L’heure est donc au sursaut. Il ne s’agit point de discutailler sur les chiffres de l’élection ivoirienne, il s’agit de sauver la patrie contre l’envahisseur. la France a déclare la guerre a l’Afrique, elle veut occuper militairement notre patrie en utilisant des mercenaires a la peau noire. Levons-nous et défendons notre patrie et notre dignité. Défendons notre droit a résoudre nos problèmes sans que l’axe du mal s’ingère dans nos affaires. notre culture est une culture de la palabre, nous pouvons et nous savons résoudre nos problèmes. nous pouvons construire la démocratie et nous l’aurons d’ailleurs déjà construite dans bon nombre de nos pays si la France et l’axe du mal ne s’étaient ingéniés a nous imposer des solutions désastreuses du genre dictateurs francophiles, soutiens militaires aux béni-oui-oui, corruption a grande échelle des élites francophiles ou Occidentalophiles, appauvrissement de nos populations par l’exploitation de nos richesses, plans d’ajustement structurel, privatisations sauvages etc.

L’Afrique aux Africains ! les Africains et notamment les jeunes n’accepteront pas une seconde colonisation. Nous nous battrons pour que l’Afrique soit enfin indépendante, libre et démocratique.

Abanda Kpama

Président national du Manidem

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Congo Brazzaville : « En Françafrique, il n’y a pas d’élection »

2.  Comité central du parti SADI à Sikasso : Pour rendre hommage aux résistants et aux pères de l’Indépendance du Mali

3.  Mauritanie : L’UFP, à propos du passage de Aziz à la télé

4.  Cameroun : « Nous demandons une période de transition consensuelle »

5.  ARRESTATION du Président de la LIGUE DJIBOUTIENNE des DROITS de l’HOMME


Les plus populaires

1.  Texte liminaire de la Conférence de presse du mercredi 04 mai 2016 : Des fondements de la rupture d’avec les coalitions Bennoo Siggil Senegal et Bennoo Bokk Yaakaar à la formulation des nouvelles exigences et tâches, ou le temps de l’alternative populaire.

2.  Afrique du sud : The Lives of Women & Girls Are Not Respected

3.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe

4.  Agenda des actions africaines en région parisienne d Avril 2015

5.  Transparency group should reject Ethiopia’s membership due to its restrictions on civil society