Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Ouest » Côte d’Ivoire » LES TÂCHES ESSENTIELLES ACTUELLES DU PEUPLE DE CÔTE D’IVOIRE

LES TÂCHES ESSENTIELLES ACTUELLES DU PEUPLE DE CÔTE D’IVOIRE

D 31 octobre 2021     H 05:30     A Parti Communiste Révolutionnaire de Côte d’Ivoire     C 0 messages


La lutte du peuple de Côte d’Ivoire pour son émancipation du joug des impérialistes et des hauts bourgeois ivoiriens qui les servent est depuis le 30 Octobre 2020 dans un tournant particulier. Ce tournant a pour nom la trahison au grand jour des partis bourgeois d’opposition et la victoire momentanée du pouvoir réactionnaire et pro-impérialiste du RHDP.

Honneur, courage et YAKO au peuple de Côte d’Ivoire, pour les massacres perpétrés par les milices du pouvoir Ouattara qu’il a endurés. Ces lourds sacrifices ne seront pas vains, le combat continue et continuera, en dépit des déviations des traitres à votre cause, car nous sommes convaincus que la détermination dont ont fait preuve les ivoiriens pour se mettre ensemble dans les combats écoulés, sera à nouveau au rendez-vous pour les combats décisifs à venir.

Nous l’avions déjà dit en janvier 2021 que « le décor est planté ». Les contradictions se sont estompées entre les ‘’grands partis’’ de l’opposition et le pouvoir Ouattara. Tous sont dans un brouhaha indescriptible pour tenter de sauver le système néocolonial en faillite complète.

La réconciliation est au centre des agitations pour faire croire que celle surtout entre Bédié, Alassane, Gbagbo, les trois ‘’dinosaures’ ’de la politique ivoirienne actuelle comme aime bien les nommer leur presse, est la clé de la paix en Côte d’Ivoire.
On assiste aussi à des gesticulations de ‘’jeunes loups’’ dans chaque camp pour envoyer les « vieux » à la retraite politique et « gérer » selon eux, la Côte d’Ivoire autrement ! Au pas de course les états-majors des partis de hauts bourgeois sont dans une dynamique de réorganisation pour faire peau neuve et tenter d’entuber une fois encore les citoyens pour les sirènes des échéances électorales de 2025.
Le tout couronné par une campagne idéologique tous azimuts d’embrigadement du peuple pour qu’il oublie ses préoccupations essentielles et se mette à genoux pour dire « c’est vous les chefs incontestés ; si vous-vous réconciliez tout ira bien dans le meilleur des mondes ».

Pendant ce temps, le petit peuple exploité et spolié ploie sous la misère.
A la campagne comme en ville, beaucoup de familles arrivent à peine à prendre un repas par jour ; la rentrée scolaire placée, selon le gouvernement, sous le sceau de l’excellence est un véritable cauchemar pour un bon nombre de parents d’élèves et d’enseignants.

Après un mois de cette rentrée, beaucoup d’enfants du ‘’petit peuple’’ sont encore à la maison. Les déguerpissements jettent à la rue de nombreuses familles. Des centaines de prisonniers politiques continuent de croupir dans les geôles du RHDP. Les djihadistes sèment la terreur aux frontières nord.

L’impérialisme français profite de cette situation d’insécurité pour renforcer sa présence militaire (installation d’une école militaire de lutte contre le terrorisme en Côte d’Ivoire).
Pourtant sa capacité à enrayer les djihadistes dans les pays où son armée trône depuis des années, reste encore à prouver. Peuples de Côte d’Ivoire, ne nous laissons pas endormir. Ne laissons pas notre patrie pillée par les prédateurs et leurs maitres impérialistes.

Ni le vivre ensemble, ni la réconciliation nationale, ni la paix, ni la croissance partagée ne seront au rendez-vous en 2025. La tâche essentielle qui doit nous préoccuper aujourd’hui est d’engager immédiatement le combat pour le pain, la liberté, la démocratie et la souveraineté nationale. Seule l’instauration d’une république démocratique, souveraine et moderne peut ouvrir les portes de notre émancipation.

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  L’Afrique, réserve alimentaire ?

2.  Madagascar : Des « indignés » contestent les pratiques politiques

3.  Burkina Faso : Meurtres et abus commis dans le conflit du Sahel

4.  Constitutional Assembly electoral Law blow to inclusivity in post Revolution Libya

5.  « MADAGASCAR, Grenier de l’Océan Indien » : QUE LES PAYSANS NE DEVIENNENT NI LES OUBLIES NI LES VICTIMES


Les plus populaires

1.  Texte liminaire de la Conférence de presse du mercredi 04 mai 2016 : Des fondements de la rupture d’avec les coalitions Bennoo Siggil Senegal et Bennoo Bokk Yaakaar à la formulation des nouvelles exigences et tâches, ou le temps de l’alternative populaire.

2.  RDC : des conditions de travail « désastreuses » dans les mines de cobalt

3.  Front social : la coordination TLP appelle à manifester le 5 décembre prochain contre la présence des bases étrangères au Niger

4.  L’association SoaMad – Solidaires avec Madagascar – a le plaisir de vous inviter à l’édition 2021 de son SPECTACLE - BAZAR le samedi 4 décembre.

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe