Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Ouest » Côte d’Ivoire » Trois ONG alertent sur « l’instrumentalisation de la justice » (...)

Trois ONG alertent sur « l’instrumentalisation de la justice » ivoirienne

D 22 juillet 2022     H 05:00     A     C 0 messages


Le rapport, rendu public jeudi 14 juillet, a été réalisé conjointement par la Fédération internationale pour les droits humains (FIDH) et ses deux organisations membres en Côte d’Ivoire, la Ligue ivoirienne des droits de l’homme (LIDHO) et le Mouvement ivoirien des droits humains (MIDH).

Ce rapport rassemble les conclusions tirées par une mission débutée après la crise post-électorale de 2010. La crise née d’un contentieux sur les résultats de la présidentielle entre le président sortant Laurent Gbagbo et le président élu Alassane Ouattara, est responsable de plus de 3 000 morts et du viol de 150 femmes.

Selon Me Alexis Deswaef, vice-président de la FIDH, président d’honneur de la Ligue des droits humains en Belgique et chef de mission menée en Côte d’Ivoire, il est temps de tirer la sonnette d’alarme sur la situation de la justice ivoirienne. Il revient sur les conclusions rendues par ce rapport.

Le premier constat qu’on fait, c’est qu’il y a une impunité de fait qui s’est installée pour les auteurs des crimes de la crise post-électorale 2010-2011. La volonté affichée par le président Ouattara était que justice serait rendue, de quelque camp que la violence provenait. Cette volonté s’est complètement étiolée au nom de la réconciliation que le pouvoir politique prônait. Les victimes sont les oubliés de cette réconciliation. Une réconciliation sans juste réparation pour les victimes n’est pas une réconciliation complète et entière. Le deuxième constat, c’est que la justice a été instrumentalisée par le pouvoir en place, avec une utilisation de l’arme judiciaire pour éliminer les opposants politiques et notamment pour l’échéance présidentielle de 2020 où le président Ouattara a clairement écarté du processus électoral des opposants politiques avec des poursuites ciblées par cette justice instrumentalisée.

Source : https://www.rfi.fr/fr/afrique/

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  « Les borborygmes des patois africains »

2.  LES FEMMES D’AFRIQUE CENTRALE ET L’INSECURITE HUMAINE

3.  Sud Soudan : Dégradation consternante de la liberté de la presse au Sud, problèmes récurrents au Nord

4.  Les propriétaires terriens privés soulèvent l’indignation au Sénégal

5.  Front pour une Révolution Anti-impérialiste Populaire et Panafricaine(FRAPP)


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Gabon : Lettre Ouverte aux illustres invités au New York Forum Africa

3.  La politique africaine française sous influence militaire ?

4.  SÉNÉGAL :La Démocratie et l’Etat de droit menacés avec le Président Macky Sall

5.  Sénégal : Les inondations révèlent les éléphants blancs de MACKY/APR/BBY