Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Ouest » Mali » Mali : DECLARATION DU PARTI SADI SUR LA RESOLUTION DE LA CRISE (...)

Mali : DECLARATION DU PARTI SADI SUR LA RESOLUTION DE LA CRISE SCOLAIRE

D 23 mai 2019     H 05:01     A SADI     C 0 messages


Le Bureau Politique et les militants/tes du Parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI) ont appris, avec soulagement, le dénouement heureux de la crise scolaire.

La Parti SADI félicite la Synergie des Syndicats de l’Education signataires du 15 octobre pour leur patriotisme, leur pédagogie et leur sens élevé de responsabilité en acceptant de renoncer à certains points de leurs revendications, aussi justes et légitimes soient-elles, afin de sauver l’année scolaire.

Le gouvernement du Mali doit des explications claires à notre Peuple pour cette perte de temps inutile, ces mois de tergiversation, de tentative de division du mouvement syndical et de campagne de dénigrement des partenaires sociaux pour finalement aboutir à une solution qui était à portée de main depuis octobre 2018.

Qu’est qui a changé depuis octobre 2018 ? Le Premier Ministre Soumeylou Boubeye Maiga était-il vraiment le seul responsable du blocage ? L’actuel premier ministre et Ministre des finances n’était-il pas à la manœuvre pour rendre la situation ingérable et aboutir au blocage que l’Ecole malienne a connu ?

Nous sommes face au résultat de l’entêtement d’une gouvernance manipulatrice, divisionniste, face à des briseurs professionnels de grèves et des organisations syndicales et politiques afin de pourrir les situations et en tirer profit.

Pour le Parti SADI, le gouvernement est le seul responsable de la situation difficile dans laquelle se trouve l’école publique au Mali.

Le Parti SADI réitère ses remerciements aux négociateurs de la Synergie des syndicats de l’Education pour leur clairvoyance et leur amour pour l’Ecole et la Patrie, qui a rendu la reprise possible malgré la menace qui pèse sur l’année scolaire.

Le Parti SADI remercie les parents d’élèves pour la compréhension dont ils ont fait montre malgré les risques qui pesaient sur l’année scolaire.

Bamako, le 20 mai 2019

Le Bureau Politique du Parti SADI

Le Secrétaire Administratif

Nouhoum KEITA

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  L’Empire qui ne veut pas mourir : « Il faut accepter que l’histoire en Afrique puisse s’écrire sans la France »

2.  Etre lesbienne en Afrique du Sud : pas toujours gai

3.  SARKOZY OU HOLLANDE : POUR QUI « VOTENT » LES AFRICAINS ?

4.  Togo : Manifestation de la STT bloquée par les forces de l’ordre : Nadou Lawson parle de « violation flagrante du droit des syndicats »

5.  Burundi : APPEL À LA LIBÉRATION DE M. JEAN-CLAUDE


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Centrafrique : Joseph Kony toujours recherché après le coup d’État en RCA

3.  Burkina Faso : Déclaration de l’unité d’action syndicale sur la situation nationale.

4.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

5.  Bénin : Non a la privatisation des douanes