Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Ouest » Mauritanie » Mauritanie : le leader du mouvement "Touche pas à ma nationalité" (...)

Mauritanie : le leader du mouvement "Touche pas à ma nationalité" arrêté

D 30 novembre 2012     H 18:46     A     C 0 messages


NOUAKCHOTT (Xinhua) - Les forces de l’ordre ont arrêté, mercredi à Nouakchott, Birane Wane, coordinateur du mouvement négro-mauritanien TPMN (Touche pas à ma nationalité), a- t-on appris jeudi de source sécuritaire.

Selon TPMAN, Birane Wane a été arrêté à la suite d’une marche de ce mouvement vers la présidence de la république, qui a été dispersée par la police.

TPMN est né en réaction à un recensement lancé en 2011 par les autorités mauritaniennes, en vue de l’élaboration d’un document d’état civil sécurisé, qui, selon les initiateurs de ce mouvement, comportait des dispositions jugés "discriminatoires à l’égard des négro-mauritaniens".

Cette situation avait donné lieu à des protestations, notamment dans les villes fluviales de Kaédi et de Mgahama, au cours desquelles un manifestant avait été tué par balle au moment où une foule en colère tentait de prendre d’assaut une brigade de gendarmerie à Maghama.

Les autorités mauritaniennes avaient alors mené une vaste campagne d’explication des objectifs du recensement contesté et procédé à la libération de tous les manifestants arrêtés.

Le mouvement TPMN a, depuis inscrit son action dans le sens du combat pour les droits de l’homme, notamment pour la revendication du règlement global du passif humanitaire en Mauritan, (exactions et les violences commises à l’endroit des populations négro- mauritaniennes sous le régime du président Taya).

Le président mauritanien avait exprimé, à maintes reprises, " l’engagement et la détermination" des pouvoirs publics à aller de l’avant dans le règlement de toutes les séquelles du passif humanitaire découlant du cumul historique et des pratiques illégales pendant les périodes passées.


Voir en ligne : seneweb

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Allocution de Jean-Bosco PELEKET lors de la manifestation de soutien au peuple Centrafricain éprouvé, parvis des Droits de l’Homme, Trocadéro à Paris

2.  Maroc : l’enlèvement du camarade Abdul-Jalil Akadil militant actif du mouvement de 20 Février à Safi

3.  Cameroun : portrait du président du Manidem

4.  Uganda : Police Attack LGBT Pride Event

5.  SOMALIE : L’importance accordée aux opérations militaires « met davantage de civils en danger »


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Front populaire et mythologie politique : « l’oubli » des colonisés

3.  Nest-egging for a rainy day

4.  Grandir dans la guerre - les enfants-soldats en RDC

5.  "Xenophobia" in South Africa : Order, Chaos, and the Moral Economy of Witchcraft