Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Ouest » Niger » NIGER : Manifestations monstres contre la présence des bases militaires (...)

NIGER : Manifestations monstres contre la présence des bases militaires étrangères

Par HABIB HASSAN

D 3 mars 2018     H 22:59     A     C 0 messages


Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche à Niamey et dans les grandes villes du Niger pour demander le départ des "forces étrangères" basées dans le pays, en plus de demander l’abrogation de la loi de finances 2018 qu’elles jugent "antisociale".

"Forces étrangères à bas !", "Armées française, américaine et allemande, allez vous-en !", ont scandé à Niamey les manifestants, qui répondaient à l’appel d’une coalition d’organisations de la société civile. Sur une banderole frappée des drapeaux français et américain, on pouvait lire : "Armée (ndlr : française et américaine) allez vous-en !, Army Go Away !, nos FDS (Forces de défense et de sécurité) nous suffisent".

Pour la première fois, l’opposition politique et trois centrales syndicales (sur la dizaine que compte le pays), avaient appelé leurs militants à prendre part à la manifestation.

"Nous avons le devoir historique de poursuivre la lutte jusqu’à la satisfaction de nos justes et légitimes revendications", a lancé Nouhou Arzika, un des principaux meneurs de la contestation. Il a qualifié de "forces d’occupation" les bases militaires notamment américaines et françaises, présentes au Niger dans le cadre de la lutte contre les jihadistes, demandant leur "départ". Des manifestations similaires ont eu lieu dans plusieurs villes comme Zinder et Maradi (centre-sud), à Tillabéri et Tahoua (ouest) et Dosso (sud), a indiqué Ali Idrissa, un autre organisateur.


Voir en ligne : Afrik.com

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  L’Empire qui ne veut pas mourir : « Il faut accepter que l’histoire en Afrique puisse s’écrire sans la France »

2.  Etre lesbienne en Afrique du Sud : pas toujours gai

3.  SARKOZY OU HOLLANDE : POUR QUI « VOTENT » LES AFRICAINS ?

4.  Togo : Manifestation de la STT bloquée par les forces de l’ordre : Nadou Lawson parle de « violation flagrante du droit des syndicats »

5.  Burundi : APPEL À LA LIBÉRATION DE M. JEAN-CLAUDE


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Centrafrique : Joseph Kony toujours recherché après le coup d’État en RCA

3.  Burkina Faso : Déclaration de l’unité d’action syndicale sur la situation nationale.

4.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

5.  Bénin : Non a la privatisation des douanes