Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Ouest » Niger » Sherpa soutient la société civile nigérienne pour la renégociation de la (...)

Sherpa soutient la société civile nigérienne pour la renégociation de la convention d’exploitation d’uranium entre le Niger et le groupe Areva

D 24 octobre 2013     H 12:33     A Sherpa     C 0 messages


Suite aux alertes lancées par les associations locales nigériennes en 2003 et au constat de nombreuses violations en matière de sécurité des travailleurs, Sherpa, Médecins du Monde et la CRIIRAD annoncent leur intention de déposer plainte contre le groupe Areva.

Sherpa et ses partenaires acceptent par la suite une proposition de négociation d’Areva donnant lieu en juin 2009 à la signature de deux accords portant sur la création d’observatoires de la santé dans les pays d’implantations du groupe ainsi que sur l’indemnisation pour maladies professionnelles des membres du personnel.

En décembre 2012, malgré la mise en place de ces observatoires et l’indemnisation de deux familles, Sherpa décide en concertation avec ses partenaires nigériens et gabonais de dénoncer ces accords, réduits à une simple opération d’affichage par le groupe Areva.

Une renégociation attendue par la société civile d’Arlit

Le samedi 12 octobre 2013, plusieurs milliers de personnes de la région d’Arlit manifestent leur volonté de voir la renégociation du contrat d’extraction entre le gouvernement nigérien et le groupe Areva.

L’association Sherpa entend donc témoigner de sa solidarité avec ses partenaires nigériens ainsi qu’avec les autres membres de la société civile locale. Sherpa a par ailleurs fait part de sa disponibilité aux autorités nigériennes pour participer à l’audit diligenté autour des activités d’Areva.

Sherpa appelle donc le groupe Areva, dont le comportement ne cesse d’alimenter l’incompréhension des populations locales, à apporter des réponses concrètes et immédiates aux attentes de la société civile nigérienne.

Contacts presse :

- Me William Bourdon, Président de Sherpa, 01 42 60 32 60 – w.bourdon@bvb-avocats.org

- Sophia Lakhdar, Directrice de Sherpa, 01 42 21 33 25 – communication@asso-sherpa.org

— -

Association Sherpa

22 rue de Milan

75 009 Paris

Tél : +33 1 42 21 33 25

www.asso-sherpa.org

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Congo Brazzaville : « En Françafrique, il n’y a pas d’élection »

2.  Comité central du parti SADI à Sikasso : Pour rendre hommage aux résistants et aux pères de l’Indépendance du Mali

3.  Mauritanie : L’UFP, à propos du passage de Aziz à la télé

4.  Cameroun : « Nous demandons une période de transition consensuelle »

5.  ARRESTATION du Président de la LIGUE DJIBOUTIENNE des DROITS de l’HOMME


Les plus populaires

1.  Texte liminaire de la Conférence de presse du mercredi 04 mai 2016 : Des fondements de la rupture d’avec les coalitions Bennoo Siggil Senegal et Bennoo Bokk Yaakaar à la formulation des nouvelles exigences et tâches, ou le temps de l’alternative populaire.

2.  Afrique du sud : The Lives of Women & Girls Are Not Respected

3.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe

4.  Agenda des actions africaines en région parisienne d Avril 2015

5.  Transparency group should reject Ethiopia’s membership due to its restrictions on civil society