Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Ouest » Nigeria » Solidarité avec les dockers nigérians licenciés...

Solidarité avec les dockers nigérians licenciés...

D 11 février 2017     H 05:32     A     C 0 messages


Au Nigeria, des milliers de dockers ont du mal à subvenir aux besoins de leurs familles depuis qu’ils ont perdu leur emploi en décembre 2015.

Les agents de sécurité et les comptables, membres du Syndicat des travailleurs maritimes du Nigéria, ont été congédiés par l’Administration nationale des ports sans aucune proposition d’emploi ni revenu de remplacement.

Cela signifie que l’Autorité ne respecte pas les normes que le Nigéria a acceptées en ratifiant la convention (n° 137) de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) de 1973.

Dites au gouvernement nigérian d’intervenir dès maintenant pour faire respecter les droits des travailleurs en cliquant ce lien.

Et s’il vous plaît, n’hésitez pas à transférer ce message à vos camarades.

Remerciements et à bientôt !

Eric Lee

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Inadmissibles résultats d’un putsch électoral au Tchad : inévitable crise politique !

2.  Quand le mythe de la démocratie, tombeur du Mali, renaît de ses cendres

3.  La guerre impérialiste et contre-révolutionnaire en Libye

4.  Trop c’est trop, le moment est venu d’abandonner la charade des Ape

5.  Israël-Afrique : Pas de « coopération » mais Boycott,-Désinvestissement-Sanctions !!!


Les plus populaires

1.  Texte liminaire de la Conférence de presse du mercredi 04 mai 2016 : Des fondements de la rupture d’avec les coalitions Bennoo Siggil Senegal et Bennoo Bokk Yaakaar à la formulation des nouvelles exigences et tâches, ou le temps de l’alternative populaire.

2.  MADAGASCAR : le premier État de la planète à souffrir de la famine à cause du dérèglement climatique

3.  Djibouti : Protection citoyenne pour Mohamed KADAMY

4.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

5.  Centrafrique : Joseph Kony toujours recherché après le coup d’État en RCA