Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Ouest » Sénégal » DECLARATION : 1er Juillet 2020, non à la matérialisation du (...)

DECLARATION : 1er Juillet 2020, non à la matérialisation du Plan d’annexion globale de la Palestine par Netanyahou et Trump !

Collectif Solidarité Palestine Sénégal

D 6 juillet 2020     H 13:42     A Collectif de solidarité Senegal Palestine     C 0 messages


En vertu de leur « Deal du siècle », annoncé à grand renfort de publicité, Donald Trump et son acolyte israélien Benyamin Netanyahou entendent dès ce 1er juillet 2020, donner le départ à l’achèvement de leur plan funeste d’annexion par étapes, voire d’annexion globale, de la terre de Palestine. Ils entendent ainsi faire encore une fois un pied de nez à la « communauté internationale » à travers l’annexion brutale et la légalisation des colonies, l’occupation de la Vallée du Jourdain et, à terme, de toute la Cisjordanie, la mainmise sans partage sur tout le potentiel économique existant, le contrôle total de l’ensemble des lieux saints, musulmans comme chrétiens, etc. Il s’agit ce faisant, de concrétiser le rêve sioniste d’un « Grand Israël », avec un Etat super puissant ayant « Jérusalem comme capitale indivisible et éternelle ». D’un trait de plume, les voilà qui effacent tout droit au retour des réfugiés palestiniens, consacré pourtant par la Résolution 194 de l’Assemblée Générale des Nations Unies du 11 novembre 1948. A force de colonies, d’occupations et d’annexions, Israël vise à s’approprier en définitive pas moins de 93% du territoire objet du plan de partage de 1947 préconisé par les Nations Unies, pour n’en laisser que 7% aux populations palestiniennes dans une sorte de bantoustan et d’apartheid qui ne dit pas son nom. Après tant d’ignominies, Trump et Netanyahou pourront bien se vanter de parrainer la création d’un faux « Etat palestinien », limité à une toute petite portion de banlieue limitrophe de Jérusalem, « un État palestinien sans aucune souveraineté et sans aucune frontière », pour citer Son Excellence le frère Safwat Ibraghith, Ambassadeur de l’Etat de Palestine au Sénégal.

Enterrement de première classe de toutes les Résolutions des Nations-Unies depuis 1947 ! Aux oubliettes les Accords de paix d’Oslo signés en 1993 par Israël et la Palestine ! Mais ni la décision de Trump de transférer l’Ambassade des Etats Unis de Tel Aviv à Jérusalem prise en violation de toutes les Résolutions des Nations Unies relatives au statut de Jérusalem, ni la fermeture de la représentation diplomatique palestinienne à Washington, ni les représailles contre l’UNESCO, ni l’arrêt des financements destinés aux réfugiés palestiniens à travers l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) ne réussiront ni à faire plier le Président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, ni à briser la résistance héroïque et tenace du peuple palestinien martyr. La longue lutte conduite par feu le Président Yasser Arafat, le déclenchement héroïque, en 1987 puis 2000, de la première et de la deuxième Intifada par les jeunesses palestiniennes des territoires occupés, la Grande Marche du Retour lancée depuis le 30 mars 2018 par les populations civiles de Gaza, en constituent d’authentiques illustrations, entre autres.

Contre la négation du droit du peuple palestinien à un Etat libre, démocratique, indépendant et viable, contre le refus de la « solution à deux Etats », l’ensemble des démocrates et progressistes à travers le monde doivent plus que jamais, le 1er juillet 2020, se donner la main et, aux côtés du peuple palestinien, barrons la route au machiavélique « Deal du siècle » concocté par un Netanyahou inculpé de corruption, de fraude et d’abus de confiance, et par un Trump à la recherche effrénée d’une réélection à l’occasion de la présidentielle de novembre prochain dans son pays.

Nous n’insisterons jamais assez sur le devoir et le rôle particuliers du Sénégal en tant que seul pays présidant depuis 1976 le Comité des Nations Unies pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, dans la recherche de tous voies et moyens de condamnation vigoureuse des actes criminels, contraires au droit international, dirigés par les gouvernements d’Israël et des Etats Unis contre la résistance palestinienne, et d’impulser dans ce cadre, toute initiative opportune auprès de l’OCI, de l’Union Africaine et de l’ONU. La position courageuse du gouvernement d’Afrique du Sud de suspension des relations diplomatiques avec Israël, la Campagne de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), les actions diversifiées de protestation, les pétitions, délégations de masse et autres formes de solidarité à l’endroit du peuple et des autorités de l’Etat de Palestine, doivent être poursuivis, intensifiés et étendus à l’ensemble des pays africains.

Pour le Collectif de Solidarité Sénégal-Palestine, seuls i) l’arrêt des massacres des populations civiles palestiniennes, ii) la libération des prisonniers politiques, iii) le retour des réfugiés et iv) last but not least, l’établissement d’un Etat palestinien libre, démocratique et indépendant, dans les frontières de 1967 garanties par les Nations Unies, avec Jérusalem Est comme capitale, demeurent les bases d’une solution juste, pacifique et durable au conflit, pour la paix au Proche et Moyen Orient ainsi que dans le monde entier. Palestine vaincra !

Pour le Secrétariat du Collectif de Solidarité Sénégal-Palestine

Madieye Mbodj, Coordonnateur- 77 644 18 30
Dialo DIOP, Dalal EL ALI, Thierno DIOP : membres

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Centrafrique : un destin volé, Histoire d’une domination française

2.  Atelier d’information et d’échanges sur la fluidification du commerce intra-régional à Gaya (Niger)

3.  Nous sommes tous des tunisiens !

4.  Elections présidentielles sénégalaises : une occasion manquée ?

5.  Senegal : 47 listes de candidats : tel système parasitaire, tels affairisme et carriérisme politiciens


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Les Tchadiens mobilisés : « La France, dégage ! »

3.  Centrafrique : Joseph Kony toujours recherché après le coup d’État en RCA

4.  « Le pouvoir au peuple » : la construction démocratique dans la révolution soudanaise

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe