Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Ouest » Sénégal » Du fond de son cachot, Guy Marius Sagna continue courageusement (...)

Du fond de son cachot, Guy Marius Sagna continue courageusement le combat patriotique et citoyen et remporte des victoires !

Communiqué de presse de Yoonu Askan Wi (Sénégal)

D 7 mars 2021     H 15:28     A Yoonu Askan Wi ( Sénégal)     C 0 messages


Depuis le Mardi 23 février, le camarade Guy Marius Sagna, membre de Yoonu Askan Wi /Mouvement pour l’Autonomie Populaire et de FTAPP-France Dégage a été kidnappé à son domicile. Sur la base de cette énième forfaiture préméditée et exécutée en toute lâcheté, il a été inculpé en « mode fast track » et jeté en prison dans le secteur dit de « haute sécurité », sous le motif imaginaire et fallacieux de menaces de troubles à l’ordre public et d’atteinte à la sécurité publique de l’Etat ! Le blocus du cortège du président de Pastef M. Ousmane Sonko, convoqué par le juge d’instruction, et son enlèvement par les « troupes d’élite » du pouvoir, diffusé en direct à la face du monde, sont autant d’actes criminels entre autres, qui dévoilent le vrai visage hideux du régime policier et dictatorial de M. Macky Sall.

Voilà pourquoi, du fond du cachot où il a été mis en isolement pour avoir dénoncé les conditions indignes et inhumaines d’incarcération des détenus, le camarade Guy Marius Sagna a osé continuer son combat patriotique et citoyen jusqu’à remporter, au terme d’une grève de la faim de plus de 57 heures, des victoires significatives au profit, non pas de lui-même, mais de l’ensemble des détenus et de nos concitoyens, y compris les agents pénitentiaires eux-mêmes : réduction de 100 à 60 francs de l’unité de téléphone, de 3000 à 1 000 francs le kit de bouteilles d’eau, fin des pratiques punitives inhumaines et dégradantes faites d’isolement et de déshabillement indécent de détenus jugés récalcitrants, sans oublier la nécessité de mettre fin à la surpopulation carcérale surtout dans le contexte actuel de prolifération de la pandémie à coronavirus.

A présent, une chose est sûre : le roi est nu, le roi est nul, il a commencé à verser le sang des jeunes de notre pays, certains abattus par balles. Là où il y a oppression, il y a la résistance : la résistance populaire et le combat démocratique de masse frayent la voie à la victoire et à la souveraineté du peuple ! Halte à la dictature de Macky Sall ! Liberté immédiate et sans condition d’Ousmane Sonko, de Guy Marius Sagna et de tous les prisonniers politiques du régime autocratique et prédateur de Macky Sall !

Fait à Dakar le 05 Mars 2021

Pour le Secrétariat Permanent de Yoonu Askan Wi :
Madieye Mbodj, Délégué Général


Voir en ligne : Yoonu Askan Wi

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Togo : POUR UNE TRANSITION SANS FAURE GNASSINGBÉ

2.  Sénégal, pour la victoire du peuple : organiser l’impossible !

3.  Burundi : Existe-t-il actuellement un processus révolutionnaire ?

4.  Seuls les révolutionnaires comme SANKARA n’ont pas peur de la transparence

5.  SOUDAN : Le Who’s who de l’opposition


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Bénin : Non a la privatisation des douanes

3.  Union européenne – Union africaine : Pour une refondation complète des relations entre l’Europe et l’Afrique

4.  Kenya : MATHARE YOUTH DIALOGUE ON EXTRA JUDICIAL KILLINGS

5.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique