Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Ouest » Sénégal » Sénégal - Mairie de Ziguinchor : Les agents en grève pour réclamer 14 mois (...)

Sénégal - Mairie de Ziguinchor : Les agents en grève pour réclamer 14 mois d’arriérés de salaires

D 14 septembre 2016     H 05:47     A     C 0 messages


Les agents municipaux de la mairie de Ziguinchor ont bloqué ce vendredi matin l’entrée de l’hôtel de ville pour à réclamer quatorze mois d’arriérés de salaires, rapporte Sud fm.

A trois jours de la célébration de la fête de Tabaski, c’est toujours la grande colère dans les entreprises. Certains travailleurs peinent encore, à entrer dans leurs fonds. C’est le cas à la mairie de Ziguinchor, où les travailleurs sont « sur les dents ».

D’après nos confrères, la main d’oeuvre municipale de l’hôtel de ville de Ziguinchor a décidé d’initier un mouvement d’humeur pour demander au maire, Abdoulaye Baldé et à ses adjoints de leur payer l’intégralité des sommes dues.

« Depuis le mois d’avril 2015, nous sommes restés sans salaires. La situation se complique de plus en plus.Nous ne voulons rien savoir. Nous demandons tout simplement au maire Abdoulaye Baldé et à son adjoint Tahibou Diédhiou de nous payer afin que nous puissions fêter la Tabaski dans la quiétude avec nos familles », explique leur porte-parole Adama Diallo, au micro du correspondant de Sud fm.

Selon lui, les autorités refusent de leur payer. « Au début, on nous payait 45.000 francs CFA. Aujourd’hui, on nous paie 35.000, soit 10.000 FCFA de moins sur nos revenus. Avec ce prix, les autorités municipales ne peuvent nous payer. C’est regrettable », s’indigne M. Diallo, qui demande à ses camarades d’observer un arrêt de travail, le temps que les choses se rétablissent.

Pour sa part, le secrétaire général de la mairie, Mamadou Dionne reconnaît qu’il y a bien et bien des arriérés de salaires. Par contre, il soutient que cette situation s’explique par la baisse draconienne des recettes. Dans la même foulée, il demande aux travailleurs de patienter, car, tout sera rentré dans l’ordre d’ici peu.

Source : Sen 360

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  BLOCO DEMOCRÁTICO EXIGE INVESTIGAÇÃO PROFUNDA PARA O RAPTO DE MÓNICA ALMEIDA

2.  Togo : L’ANC exige la libération immédiate et sans condition du Pasteur Edoh Komi

3.  Ouganda : Acharnement policier contre le défenseur des droits humains Justus Orishaba Bagamuhunda

4.  Le comité marocain de suivi du 20 février appelle à un rassemblement contre l’ingérence de la France au Maroc

5.  Malawi : La répression sanglante lors de manifestations pacifiques fait dix-huit morts


Les plus populaires

1.  Texte liminaire de la Conférence de presse du mercredi 04 mai 2016 : Des fondements de la rupture d’avec les coalitions Bennoo Siggil Senegal et Bennoo Bokk Yaakaar à la formulation des nouvelles exigences et tâches, ou le temps de l’alternative populaire.

2.  Afrique du sud : The Lives of Women & Girls Are Not Respected

3.  Kenya : MATHARE YOUTH DIALOGUE ON EXTRA JUDICIAL KILLINGS

4.  "Xenophobia" in South Africa : Order, Chaos, and the Moral Economy of Witchcraft

5.  Démocratie populaire, jeunesse et activisme : une entrevue avec Tunde Zack-Williams