Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Ouest » Togo » Communiqué de presse de CODITOGO suite aux arrestations de journalistes au (...)

Communiqué de presse de CODITOGO suite aux arrestations de journalistes au Togo

D 22 décembre 2021     H 09:30     A CODITOGO     C 0 messages


Ces derniers jours, à Lomé, capitale du Togo, le pouvoir togolais s’est radicalisé pour basculer dans un terrorisme d’Etat qui sème la terreur et la désolation chez les populations en vue de les déshumaniser. Alors que dans les rangs du contingent onusien des casques bleus luttant contre le terrorisme des djihadistes au Sahel, on compte nombre de soldats togolais, il est de plus en plus fragrant pour les Togolais, qu’un terrorisme peut en cacher un autre !

En effet, deux journalistes de renom, Ferdinand AYITE, Directeur de la publication « l’Alternative », et Joël EGAH, Directeur de la publication « la Fraternité » sont arrêtés pour délit d’opinion. Un citoyen de la Diaspora, Jean-Paul OUMOLOU, vivant en Suisse, rentré au Togo pour des vacances, est enlevé brutalement dans la rue, pour outrages aux autorités et activisme sur les réseaux sociaux. Un autre citoyen qui présente un handicap moteur majeur, Fovi KATAKOU vient d’être arrêté violemment et jeté aussi en prison pour les mêmes raisons.

Au Togo de Faure Gnassingbé, voici la pratique des arrêts intempestifs : le service central de recherches et d’investigations criminelles de la Gendarmerie nationale enlève un citoyen comme il veut, quand il veut, où il veut, avant de lui trouver, après une détention administrative abusive de plusieurs jours, des chefs d’accusation taillés sur mesure par des procureurs nommés comme des gardiens du temple et rompus dans l’art de ne pas dire le droit ! Ensuite, vient un mandat de dépôt assigné au citoyen pour la case prison où il finira ses jours, c’est courant ! Et pourtant le pouvoir de Lomé reste fréquentable pour des Etats et institutions internationales qui feignent de ne rien savoir, pour des raisons obscures !

La Coalition de la Diaspora pour l’Alternance et la Démocratie (CODITOGO) interpelle l’ensemble des citoyens de la Diaspora pour qu’ils prennent leurs responsabilités et pour que personne ne les empêche, eux et leurs progénitures, de jouir du Togo, notre bien commun à nous tous !

CODITOGO interpelle les institutions et ONG qui ont une compétence universelle à faire valoir sur ce registre, de descendre dans l’arène de ce combat ultime contre les violations systématiques des droits de l’Homme au Togo. Qu’elles ne disent pas, après coup, « nous n’avions pas su » !

Afin d’analyser la situation, et proposer des solutions, CODITOGO invite les médias à une conférence de presse qui se tiendra à Paris – Fédération Française des Clubs pour l’UNESCO – 35, rue du Colonel Rozanoff, 75012 Paris, le jeudi 23 décembre à 15h.

Pour suivre la Conférence de presse, voici un lien numérique : https://fb.me/e/19UTwEIu4

CODITOGO sera entourée par des Responsables d’Organisations panafricaines.

Contact presse : Louise Montus, tél. 06 60 17 27 65.

e-mail : Coordination@codi-togo.org

Fait à Paris, le 20 décembre 2021.