Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Ouest » Togo » Le Frac remonté contre les couvertures de RFI au Togo

Le Frac remonté contre les couvertures de RFI au Togo

D 16 juin 2012     H 05:20     A     C 0 messages


Le Frac (Front républicain pour l’alternance et le changement) est mécontent de la couverture qu’a opérée ces dernières semaines Rfi (Radio France Internationale) de l’actualité politique togolaise…

En fin de semaine dernière sur « Nana Fm » (radio privée émettant de Lomé), Patrick B. Lawson, premier vice-président de l’Anc (membre du Frac) s’est montré étonné par la couverture de l’actualité politique du Togo ces dernières semaines par Rfi. M. Lawson a été conforté dans son étonnement par plusieurs coups de fil de sympathisants du Frac qui ont abondé dans le même sens que lui.

« Notre étonnement ne signifie pas pour autant que le correspondant de Rfi au Togo (Peter Dogbe) exécute mal son boulot (…) Nous estimons tout simplement qu’un média de la France comme Rfi contribue grandement à la promotion de la démocratie en Afrique en général, et qu’il est essentiel que cette radio puisse livrer sur ses ondes la pluralité des points de vue politique émis dans un Etat comme le nôtre », a tenu à préciser le numéro deux de l’Anc. « Ce correspondant peut couvrir des évènements et envoyer des éléments à Paris. Mais sa rédaction a le pouvoir discrétionnaire de les diffuser ou pas », a encore tempéré P. Lawson.

L’étonnement sus-mentionné du Frac concerne surtout le silence de Rfi autour de sa grande marche de dénonciation (à coups de bruits de casseroles) des errements démocratiques et de l’impunité au Togo. C’était le 24 mai dans les principales artères des rues de Lomé.

En 2010, juste après la proclamation des résultats contestés de la présidentielle de cette année-là, Rfi avait demandé à Peter Dogbe de suspendre la couverture des marches du Frac, après le jet de pierres contre le pare-brise du véhicule de notre confrère, à la faveur d’une énième manifestation de ce Front. Une suspension levée depuis lors.

Source : http://www.afriscoop.net

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Après le numéro de clown du Macron au Burkina Faso, retour aux fondamentaux…

2.  Le CADTM lancera le 24 mars un appel au Parlement européen pour l’organisation d’un audit de la dette tunisienne

3.  Madagascar - Toamasina : Les ouvriers de l’usine de Dynatec en grève

4.  La compensation de la biodiversité de Rio Tinto à Madagascar : un double accaparement de terre au nom de la biodiversité ?

5.  Djibouti : DANGER pour la vie du témoin-clé de l’affaire BORREL


Les plus populaires

1.  Texte liminaire de la Conférence de presse du mercredi 04 mai 2016 : Des fondements de la rupture d’avec les coalitions Bennoo Siggil Senegal et Bennoo Bokk Yaakaar à la formulation des nouvelles exigences et tâches, ou le temps de l’alternative populaire.

2.  Aide-ménagères à Bamako : Ton paradis, mon enfer

3.  MADAGASCAR : le premier État de la planète à souffrir de la famine à cause du dérèglement climatique

4.  Djibouti : Protection citoyenne pour Mohamed KADAMY

5.  Mauritanie : Déclaration à la mémoire des victimes de la funeste journée du 27 novembre 1990