Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Ouest » Togo » Togo-De qui se foutent les Coréens de Mèche AMINA ?

Togo-De qui se foutent les Coréens de Mèche AMINA ?

D 16 octobre 2021     H 13:00     A Anani Sossou     C 0 messages


Alors que la société Mèche Amina installée depuis plus de 30 ans en zone franche laquelle de ce fait bénéficie d’énormes avantages fiscaux liés à son statut, venait de licencier plus de 2000 employés en fermant ses portes pour la simple raison que le personnel avait fait une grève pour réclamer l’amélioration des conditions de travail et la revalorisation des salaires, cette société vient de lancer un appel pour recruter de nouveaux collaborateurs, que dis-je, de nouveaux métayers (le mot mérite sa place au regard des horaires élastiques de travail, des salaires misérables et de la surcharge de la tâche au quotidien).

Comment peut-on laisser sur le carreau sans justificatif sérieux autant d’employés et dans le même vouloir recruter des nouveaux pour remplacer ceux qui réclamaient leurs droits ?

Pire, afin de reprendre les anciens, ces Coréens ont osé leur demander de signer une humiliante lettre de PARDON préécrite « à retirer au prix de 500 fcfa au secrétariat de la société » et à déposer au même endroit en attendant un avis favorable ou non de ces fameux Coréens qui se trouvent au Togo en terrain conquis.

Voici un extrait de cette lettre dans laquelle les ex-employés doivent renoncer à tout droit et se mettre à genoux pour implorer la « pitance » des dirigeants de cette société prédatrice :

« J’ai l’honneur de venir très respectueusement solliciter de votre haute autorité la demande du pardon. En effet, sous la demande de nos délégués qui nous ont dit de cesser le travail, j’ai dû faire le suivisme sans me rendre compte de la gravité de la chose. C’est pour cette raison que je viens par la voix de mon chef, me mettre à genoux pour m’excuser. Je vous promets que de tel acte ne se reproduira plus si vous m’admettez ».

Mais de qui se moquent ces Coréens ? Peuvent-ils oser agir de la sorte dans leur pays d’origine ? Notre pays le Togo bien qu’étant une terre d’accueil demeure néanmoins la propriété de ses fils et filles et une telle humiliation ne peut avoir lieu sur la terre de nos aïeux.

Depuis le déclenchement de cette affaire, qu’a fait l’inspection du travail ? Les organisations syndicales, le pouvoir public dont le Maire et le Ministre du travail ?
Il est grand temps qu’on apprenne à respecter les Togolais. Notre pays ne peut continuellement être à la merci des étrangers qui nous dictent des lois. Mèche Amina bénéficie d’une fiscalité allégée au regard de son placement en zone franche. Elle doit de ce fait respecter ce statut et revoir de manière convenable le traitement de ses ouvriers et employés.

Anani Sossou

Source : https://togoinfos.net/

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Allocution de Jean-Bosco PELEKET lors de la manifestation de soutien au peuple Centrafricain éprouvé, parvis des Droits de l’Homme, Trocadéro à Paris

2.  Maroc : l’enlèvement du camarade Abdul-Jalil Akadil militant actif du mouvement de 20 Février à Safi

3.  Cameroun : portrait du président du Manidem

4.  Uganda : Police Attack LGBT Pride Event

5.  SOMALIE : L’importance accordée aux opérations militaires « met davantage de civils en danger »


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Front populaire et mythologie politique : « l’oubli » des colonisés

3.  Nest-egging for a rainy day

4.  Grandir dans la guerre - les enfants-soldats en RDC

5.  "Xenophobia" in South Africa : Order, Chaos, and the Moral Economy of Witchcraft