Vous êtes ici : Accueil » Afrique du Nord » Une nouvelle structure pour renforcer le syndicalisme démocratique et (...)

Une nouvelle structure pour renforcer le syndicalisme démocratique et indépendant dans la région arabe

D 8 novembre 2013     H 05:05     A CSI     C 0 messages


À la demande de 17 organisations syndicales nationales de la région arabe (Algérie, Bahreïn, Egypte, Jordanie, Lybie, Maroc, Mauritanie, Oman, Palestine, Tunisie, Yémen), le Conseil général de la CSI, réuni à Bruxelles du 9 au 11 octobre, a approuvé le processus de création d’une nouvelle structure pour les pays arabes, dont les textes fondateurs seront soumis au prochain Congrès mondial de la CSI de Berlin pour adoption conformément à la constitution de la CSI.

Au regard des graves défis auxquels est confronté le mouvement syndical démocratique et indépendant dans le monde arabe et à l’urgence d’y répondre, le Conseil général a apporté son soutien immédiat à cette nouvelle structure de la CSI, dont les priorités immédiates seront de faire face aux violations fréquentes et massives des libertés fondamentales, dont les libertés syndicales, de défendre les travailleurs dans un contexte de pauvreté et de chômage croissants, et de lutter contre les injustices sociales dont sont victimes les femmes, les jeunes, les plus démunis, y compris les travailleurs migrants.

"Les syndicalistes sont engagés au premier front dans la longue et âpre bataille en cours dans l’ensemble de la région arabe, opposant des forces démocratiques et progressistes d’une part, et des forces autoritaristes et rétrogrades d’autre part. Les syndicalistes de cette région ont exprimé leur besoin urgent de disposer d’un espace spécifique pour mieux unir leurs forces et mettre en œuvre une stratégie commune. Le Conseil général de la CSI a exprimé aujourd’hui sa pleine solidarité avec leur lutte en faveur d’un syndicalisme démocratique, progressiste et indépendant dans la région arabe", s’est réjouie Sharan Burrow, secrétaire générale de la CSI.

"Cette nouvelle structure sous régionale va nous aider à donner une voix forte et unie à notre lutte en cours pour défendre et faire progresser le syndicalisme démocratique, progressiste et indépendant dans les pays arabes", a déclaré Houcine Abbassi, secrétaire général de l’UGTT-Tunise et président de la nouvelle structure sous régionale arabe de la CSI durant la période de transition jusqu’au Congrès de la CSI.

Source : http://www.ituc-csi.org

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Maltraitance des travailleurs domestiques au Mali : 59% sont agressés verbalement et 38% le sont physiquement

2.  Zimbabwe : "Daily News" journalist arrested

3.  Vers des solutions internes à la crise en RDC

4.  Égypte : la CSI exhorte le Haut Conseil militaire à respecter les droits syndicaux

5.  Mali : Déclaration du Parti SADI suite à l’attaque perfide contre la radio Kayira


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Tchad : « Le clan Déby veut conserver le pouvoir, quel qu’en soit le prix pour le peuple »

3.  La politique africaine française sous influence militaire ?

4.  Bénin : Non a la privatisation des douanes

5.  Centrafrique : Joseph Kony toujours recherché après le coup d’État en RCA