Vous êtes ici : Accueil » Afrique du Nord » Mauritanie » Mauritanie : utiliser les moyens « des initiatives » pour les besoins de la (...)

Mauritanie : utiliser les moyens « des initiatives » pour les besoins de la population serait la meilleure voie

D 24 avril 2017     H 05:48     A UFP (Mauritanie)     C 0 messages


L’union des forces de progrès (UFP), parti d’opposition, a condamné lundi l’initiative des notables de la wilaya de l’Assaba pour appuyer les amendements constitutionnels la semaine dernière, soulignant qu’il s’agit simplement d’une mobilisation tribale qui ne saurait servir à autre chose que perpétuer le calvaire des populations.

Dans un communiqué distribué lundi, l’UFP appelle les notables et hommes d’affaires de la wilaya à s’abstenir de continuer à financer des parodies mesquines et orienter les fonds collectés vers ce qui pourrait servir les populations.

Le parti, qui est membre du forum national pour la démocratie et l’unité, a demandé au gouvernement de trouver des solutions au problème de la soif qui pèse lourdement sur les populations dans cette wilaya et qui menace de provoquer une catastrophe humanitaire.

L’UFP a appelé les « forces vives du pays à se mobiliser pour défendre la constitution et les acquis nationaux ».

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Burkina : le projet de sortie de crise de la CEDEAO reprend les revendications de putschistes

2.  Les armes israéliennes alimentent des atrocités en Afrique

3.  Sénégal : « Nous devons édifier un rapport de force mondial des peuples contre les multinationales »

4.  Fighting for real freedom

5.  Israël. Les expulsions et les transferts « volontaires » de demandeurs d’asile africains sont forcés et illégaux


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Cameroun : l’indécent Biya

3.  Bénin : Non a la privatisation des douanes

4.  Algérie : en défense d’Hocine Benamdour et Mohamed Sadek Akrour - Pour la libération de tous les détenus politiques et d’opinion !

5.  Nigeria:WHAT IS POLITICS ?