Vous êtes ici : Accueil » Afrique du Nord » Tunisie » Tunisie : Commencez une revolution et la note de votre dette est degradée : (...)

Tunisie : Commencez une revolution et la note de votre dette est degradée : Renversez un dictateur, perdez un point chez Moody’s

D 3 février 2011     H 04:54     A Pascal Riché     C 0 messages


Les agences de notations financières sont remplies de jeunes gens doués, spécialistes de calculs d’intérêts et d’évaluation des financiers. Ils ne travaillent pas à l’affect, ils sont froids comme le bistouri d’un médecin-légiste.

L’agence Moody’s a demandé à ces spécialistes d’examiner la situation de la Tunisie, après l’incroyable révolution qui a conduit à la liberté d’un peuple. Ils ont soupesé les risques de défaut de paiement. Et décidé de rétrograder la note du pays. La dictature avait droit à un « Baa2 », la liberté n’aura qu’un « Baa3 ».

J’imagine ce qui s’est passé à l’intérieur du crâne de ces financiers-noteurs :

« Hum, plus d’instabilité (ah que la dictature est +++ en termes de stabilité ! ) ; hum, moins de tourisme, donc moins de rentrées de devises ; hum, hum, des recettes fiscales menacées par les troubles… »

C’est donc en toute logique que Moody’s a abaissé sans attendre la note de la Tunisie et même jugé « négative » la perspective d’évolution de cette dernière. Eh oui, les révolutions, c’est porteur « d’incertitudes », dont les créanciers ont horreur. Les autres agences, Fitch et Standard and Poor’s devraient emboîter le pas de l’agence américaine. En conséquence, les conditions de crédit accordées à la Tunisie seront durcies.

Par Pascal Riché

Source : Rue89