Vous êtes ici : Accueil » Communiqués / luttes et débats » Livres Etudes Débats » Le PAM doit rationner l’aide aux réfugiés en Afrique faute de financements

Le PAM doit rationner l’aide aux réfugiés en Afrique faute de financements

D 21 juin 2022     H 12:30     A     C 0 messages


Le Programme alimentaire mondial a dû réduire jusqu’à 50% des rations des trois quarts des réfugiés soutenus par l’agence onusienne en Afrique de l’Est, ceux se trouvant en Éthiopie, au Kenya, au Soudan du Sud et en Ouganda étant les plus touchés. Ici, une femme dans le camp de déplacés à Guyah, en Éthiopie le 17 mai 2022.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) réclame 426 millions de dollars pour pouvoir répondre aux besoins des réfugiés, a-t-il annoncé dimanche 19 juin, alors qu’on célèbre lundi 20 juin la journée mondiale des réfugiés. Par manque de financements, l’organisation humanitaire a indiqué avoir déjà commencé à réduire l’aide distribuée en Afrique, ce qui risque d’aller en s’aggravant.

Les trois quarts des réfugiés soutenus par le PAM en Afrique de l’Est ont vu leurs rations réduites de moitié. Les plus touchés par cette baisse drastique des aides sont situés en Éthiopie, au Kenya, au Soudan du Sud et en Ouganda.

En Afrique de l’Ouest, la perturbation des aides est imminente, a expliqué le PAM. Sans donner de chiffre exact, David Beasley, directeur exécutif de l’agence onusienne, a annoncé une réduction « significative » des rations. Les réfugiés burkinabais, nigériens, mauritaniens ou encore maliens seront notamment concernés.

Pour David Beasley, ces décisions sont déchirantes : « Les réfugiés dépendent de nous pour leur survie, a-t-il déclaré, mais les ressources disponibles ne peuvent pas suivre la demande croissante de nourriture dans le monde. »

En effet, la guerre en Ukraine a aggravé la crise mondiale en créant 6 millions de réfugiés supplémentaires, mais aussi en faisant grimper les prix des produits de base, en particulier les céréales.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres estime, pour sa part, que la guerre pourrait « faire basculer des dizaines de millions de personnes dans l’insécurité alimentaire ».

Source : https://www.rfi.fr/

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  « Les borborygmes des patois africains »

2.  LES FEMMES D’AFRIQUE CENTRALE ET L’INSECURITE HUMAINE

3.  Sud Soudan : Dégradation consternante de la liberté de la presse au Sud, problèmes récurrents au Nord

4.  Les propriétaires terriens privés soulèvent l’indignation au Sénégal

5.  Front pour une Révolution Anti-impérialiste Populaire et Panafricaine(FRAPP)


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Gabon : Lettre Ouverte aux illustres invités au New York Forum Africa

3.  La politique africaine française sous influence militaire ?

4.  SÉNÉGAL :La Démocratie et l’Etat de droit menacés avec le Président Macky Sall

5.  Sénégal : Les inondations révèlent les éléphants blancs de MACKY/APR/BBY