Vous êtes ici : Accueil » Afrique australe » Madagascar » Madagascar : Changement de statut de la JIRAMA, Refus de nombreux (...)

Madagascar : Changement de statut de la JIRAMA, Refus de nombreux syndicats

D 29 juin 2014     H 05:05     A     C 0 messages


De nombreux syndicats de travailleurs au sein de la JIRAMA s’insurgent contre la proposition et la recommandation de la réunion de la JIRAMA à Ambohimanambola du lundi 23 juin 2014, de transformer cette société nationale de l’Eau et de l’Electricité en société commerciale. Ces syndicats sont le Syndicat autonome de la JIRAMA ou SAT-JIRAMA, SEKRIMA-JIRAMA, FISEMARE-JIRAMA, SEREMA-JIRAMA, Malaimisaraka-JIRAMA. À leur avis, le service public de la JIRAMA n’a plus de raison d’être et l’accès à ce service public sera dorénavant un luxe, sachant que de nombreux abonnés notamment des régions enclaves en seront privés ; car une fois transformée en société commerciale, la JIRAMA et ses actionnaires privés n’auront d’yeux que pour le profit.

La question n’est pas de changer de statut en société commerciale ou non, selon un représentant de ces syndicats ; il suffisait à son avis d’appliquer la loi 76-024-86 032. Ces syndicats de la JIRAMA exigent avant toute velléité de changer le statut de la JIRAMA que l’État mette en place des infrastructures (centrales hydro-électriques par exemple) et les mesures pour rendre l’accès à ces produits accessibles à tous les ménages de toutes les parties de l’île. D’autant plus –il faut l’admettre–, que la JIRAMA est susceptible dorénavant de ne plus importer du gasoil car l’huile lourde de Tsimiroro est là. Certes, il faut des aménagements pour que les centrales de la JIRAMA fonctionnent à 100% à l’huile lourde mais souveraineté nationale et économie de devise sont à portée de main. D’ailleurs, les sociétés importatrices de produits pétroliers n’ont rien à perdre car l’huile de Tsimiroro ne peut être utilisé pour les véhicules à moteur si elle n’est pas raffinée.

Source : http://www.madagascar-tribune.com