Vous êtes ici : Accueil » Afrique de l’Ouest » Sénégal » LE REGIME AUTORITAIRE DU PRESIDENT MACKY SALL DOIT CESSER SES ATTEINTES AUX (...)

LE REGIME AUTORITAIRE DU PRESIDENT MACKY SALL DOIT CESSER SES ATTEINTES AUX DROITS HUMAINS

Collectif AFRIQUE

D 17 juillet 2019     H 12:19     A Collectif Afrique ( CA)     C 0 messages


Collectif Afrique ( C.A.)
Collectifafrique1@gmail.com

La gouvernance de l’actuel président du Sénégal est de plus en plus caractérisée par :
- Des scandales de corruption et de malversations dans la gestion des deniers publics et des contrats d’exploitation des richesses nationales (pétrole, gaz, zircon, or, etc)
- Des interdictions de manifester anticonstitutionnelle
- Des arrestations arbitraires attentatoires aux droits personnels et individuels des Sénégalais
C’est ce qui vient de se faire à nouveau sur la personne de l’activiste militant anti-impérialiste Guy Marius Sagna arrêté au lieu de réunion de l’association FRAPP ce mardi 16 juillet 2019 et mis en garde à vue.
Que lui reproche-t-on ?
D’avoir déclaré que :
- la convocation du frère du président accusé de corruption avec Petro-Tim sur le gaz et le pétrole à la Division des Investigations criminelles (DIC) ressemble plus à une « invitation à y prendre du thé et suivre la CAN » ?
- les « djihado-terroristes sont déjà là » pour dénoncer la menace brandie par l’ex-ministre de la défense Français et actuel ministre des affaires étrangères M. Le Drian ?
- « 59 ans d’indépendance pour constater que les autorités du Sénégal n’ont réalisé aucun investissement dans les hôpitaux, ce qui aurait évité qu’elles aillent se soigner et mourir dans les hôpitaux Français » comme c’est le cas de M. Ousmane Tanor Dieng, président du Haut Conseil des Collectivités Territoriales, ex-secrétaire général de la présidence du Sénégal sous le règne de M. Abdou Diouf et actuel Secrétaire Général du Parti Socialiste qui a régné 40 ans ?
Peut-on dans une démocratie respecter l’état de droit en procédant à des arrestations relevant manifestement de l’abus de pouvoir et en interdisant le droit constitutionnel de manifester quasi-systématiquement ?
Le Collectif Afrique demande au régime de M. Macky Sall de respecter ses propres textes de lois et de se conformer ainsi à la proclamation solennelle de respecter la Constitution du pays d’autant que la nouvelle arrestation de Guy Marius Sagna est manifestement une tentative de faire taire toute critique, est un acte de police de l’expression publique et de l’opinion.
Le Collectif Afrique dénonce cette atteinte insupportable à l’état de droit dans la démocratie sénégalaise et exige la libération immédiate et totale du militant activiste du FRAPP et du Mouvement vérité et justice sur la gestion du pétrole, du gaz, du zircon et des richesses nationales Aar Li Nu Bok.
16/07/19

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Pour un observatoire sur les fémicides à Madagascar

2.  Burkina Faso : Décès d’Hama Arba Diallo

3.  FAURE GNASSINGBE ET ARTHEME K. AHOOMEY-ZUNU : DIRIGER LE TOGO JUSQU’EN 2025

4.  Guinée-Bissau : Revisiter "The weapon of theory" (l’arme de la théorie) de Cabral

5.  Libye : A bas le régime de Kadhafi ! Non à la guerre impérialiste !


Les plus populaires

1.  Texte liminaire de la Conférence de presse du mercredi 04 mai 2016 : Des fondements de la rupture d’avec les coalitions Bennoo Siggil Senegal et Bennoo Bokk Yaakaar à la formulation des nouvelles exigences et tâches, ou le temps de l’alternative populaire.

2.  Kenya : Press conference held by pastoralists in Nairobi

3.  LES RÉVOLUTIONS DES PEUPLES DANS LE MACHREK ET LE MAGHREB :

4.  Afrique : Couper les vivres aux États homophobes n’est pas la solution, préviennent les associations LGBTI

5.   بيان حول اتفاق 21 نوفمبر 2021 بين الفريق البرهان رئيس مجلس السيادة ود. حمدوك رئيس الوزراء